Les accidents mortels de la circulation ne faiblissent pas sur les routes de la Guinée. Le dernier cas en date est celui qui s’est produit ce jeudi 9 novembre 2017 aux environs de 16 heures au quartier Tata dans la commune urbaine de Labé en moyenne Guinée. Le bilan est d’un mort.

Selon le père de la victime, le défunt âgé de trois ans a été percuté par un motard alors qu’il jouait avec ses amis au bord de la route.

«Lorsqu’on est revenu de l’école, il m’a dit qu’il veut un véhicule. Je suis parti au marché pour lui acheter ce qu’il a sollicité. Quelques minutes après, on m’appelle pour m’informer qu’il a fait un accident et il est mort. Selon les témoins, c’est un motard qui est venu le percuter au bord de la route », explique le père du défunt.

Monsieur Barry commandant de peloton de la police routière de Labé a fait savoir que l’auteur de l’accident reste introuvable. «C’est commandant Sanoh qui m’a appelé pour me dire qu’il y a eu un accident mortel à Tata à côté de la mosquée. C’est un motard qui est venu trouver des enfants qui étaient assis en train de jouer au bord de la route et il a percuté l’un d’entre eux. Le défunt a été touché à la tête. L’enfant est mort sur le coup. Le motard ne s’est même pas arrêté. Il a fui», a-t-il expliqué.

A l’en croire, une enquête a été ouverte pour mettre main sur l’auteur de cet accident qui court toujours dans la nature.

«J’ai commencé l’enquête dans la matinée de ce vendredi 10 novembre. Mais si la moto n’est pas immatriculée, ce n’est pas facile de le retrouver. Je demande à tous les citoyens de Labé, la jeunesse de m’aider pour ne pas qu’un tel acte se répète à Labé », a-t-il lancé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here