Rate this post

L’ONG « Dinguiraye Action » a procédé mardi dernier à la remise officielle d’un lot de livres scolaires et romans aux autorités préfectorales de Dinguiraye. Cette action vise à aider non seulement les élèves de cette préfecture à s’adonner plus à la lecture mais aussi assister la Bibliothèque communale de cette ville. La cérémonie a connu la participation des autorités préfectorales, communales et celles en charge de l’Education.

Selon le Président de l’antenne de Dinguiraye Action, Boubacar Lah : « cette remise intervient seulement après le lancement officiel de Dinguiraye Action au mois de septembre 2017. Juste après ce lancement, l’ONG a bénéficié d’un don d’ouvrages scolaires de la part du Commissariat Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre. C’est ainsi que cette structure apolitique a décidé de les orienter aux élèves de Dinguiraye. Parce que, qui parle de développement durable doit partir à la base. Donc, former une jeunesse c’est préparer l’avenir. Nous comptons pérenniser l’action c’est pourquoi, nous avons impliqué toutes les structures concernés ».

Le geste de Dinguiraye Action a été salué par les autorités préfectorale et communale.

Pour le Préfet de Dinguiraye, le lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo : « nous sommes très satisfaits de ces livres que l’association Dinguiraye action pour nos enfants de notre préfecture, c’est une façon de les accompagner afin qu’ils aient un bon niveau ».

De renchérir, le président de la délégation spéciale de Dinguiraye, Amadou Tidiane Bah dira : « je dois remercier dinguiraye action, je vois que ce sont les dignes fils de dinguiraye qui ont crée cette association pour aider dinguiraye. Leur première action ils envois ça vers l’éducation, c’est une très bonne chose ».

De leur côté, le directeur préfectoral de l’éducation Abdoul Karim Barry, et la bibliothécaire de cette préfecture Mme Oumou Diop, en plus de ces manuels scolaires des défis restent à relever à Dinguiraye : « Ces manuels-là ne s’applique que globalement au niveau du collège, ils ne couvrent pas le lycée, déjà c’est un premier défis. Un deuxième défis qui n’est pas lié aux manuels, ce que les salles de classes de l’unique lycée de la préfecture sont pléthoriques, les tables bans sont insuffisants et le personnel enseignant est déficit », a déploré monsieur Karim.

« Nous avons fait beaucoup de démarches, et que l’association Dinguiraye Action réponde à un de nos vœux, c’est vraiment un soulagement. Le défis, c’est d’amener les enfants de Dinguiraye à la lecture ainsi que les cadres », a souhaité Mme Diop Oumou.

Une situation doit interpeller les fils et filles de Dinguiraye ainsi que les personnes de bonnes volontés.

Oumar M’Böh de retour de Dinguiraye pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here