A LA UNEInterview

Aliou Dalein Baldé (Model) : »Alpha Condé n’est plus mon président… »

Invité de la rédaction d’Espace Foutah cet après midi Aliou Dalein Baldé chargé des adhésions et de l’implantation du model a analysé la situation politique où est embourbée la Guinée.

Dans une palettes de questions, il a abordé tous les sujets brûlants de l »’actu dont l’arrivée de certains hommes d’état pour l’investiture d’Alpha Condé et la détention de certains leaders de l’opposition.

« …Au fait, il faut que les gens fassent la différence entre deux choses, La politique intérieure et diplomatique, ces présidents qui viennent sont des présidents d’autres républiques avant tout, ils voient l’intérêt supérieur de leurs pays, ils ne se foutent pas mal de l’intérêt de la Guinée.

Les états n’ont pas d’amis mais des intérêts, la France peut envoyer un émissaire puisqu’elle a d’énormes intérêts miniers en Guinée, la France gère l’aéroport, la  SOGEAC, un bail de plus de cent ans, l France gère le port autonome de Conakry avec Bolloré…Même si c’est un fou qui est président de la Guinée eux ils feront avec lui pour la défense de leurs intérêts…. »

A la question de savoir si la récente vague d’arrestation n’a pas émoussé l’élan du combat, Aliou Dalein Baldé a répondu sans ambages :

« …on a dépassé cette crainte, je considère que je suis dans une prison à ciel ouvert depuis 10 ans , depuis que Alpha Condé est au pouvoir je suis en prison et tous les guinéens le sont.

On a averti très tôt et au model on a été le porte-voix :

Dans une dictature la place de l’opposant c’est l’exil oula prison, moi personnellement je n’irai pas en exil,  je ne fuirai pas c pays et je resterai en Guinée et je continuerai à me battre… »

Puis le chargé des adhésions et de l’implantation du Model a prié pour que les détenus   retrouvent leur liberté et qu’ils soient blanchis par la justice en précisant que devant les âmes tombées faire de la prison est un moindre mal car argumente-t-il les citoyens en vie ne méritent pas mieux la vie que ceux qui sont morts dans le combat.

A LIRE =>  Rencontre CNRD-Société Civile: voici ce que propose la DPEG à la Junte pour une transition réussie

« Si M. Alpha Condé veut nous arrêter qu’ils construisent des prisons et qu’il arrête tout le monde, on ne cessera jamais de nous opposer à la dictature, on ne le reconnaitra jamais comme président puisqu’il ne devrait même pas être candidat, Alpha Condé n’est plus mon président,c’est un citoyen comme moi… »

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks