orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

espace foutah

Labé : les professionnels des médias remontés contre la décision de la HAC

Elle était attendue au tournant et elle n’a pas tardé à mettre bas les masques, l’équipe de la HAC dirigée pourtant par l’un des grands messieurs de la presse guinéenne, Boubacar Yacine  Diallo. La HAC s’est fendue d’une décision interdisant aux médias privés d’organiser un face à face entre deux candidats à la présidentielle laissant cette prérogative à la seule RTG dont la partialité n’est plus à démontrer.

La décision est une pilule  difficile à avaler pour les professionnels du secteur  qui ne comprennent pas  et le font savoir à brûle- pourpoint.

Pour Idrissa Sampiring Diallo, la carte de presse est la même alors pourquoi marquer une différence ?

« On est étonné quand on sait qu’il y a une seule carte de presse en Guinée, il n’y a pas une carte de presse  pour les médias d’Etat et une autre pour les médias privés, c’est là que nous pensons qu’ils commencent à dérouter…

On ne peut pas faire tomber une décision comme ça, dire non !non ! vous vous n’êtes pas concernés, si vous voulez vous allez synchroniser avec la RTG, ce n’est pas les mêmes lignes rédactionnelles, on ne peut pas imposer à tous les organes la ligne éditoriale de la RTG… »

Pour Sanoussy Bah, la prochaine présidentielle est cruciale et cette interdiction n’est pas sans  priver les citoyens  d’un droit :

A LIRE =>  MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT DES EAUX ET FORETS DIRECTION NATIONALE DES POLLUTIONS, NUISANCES ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES

« Confronter deux candidats en lice, je me dis que c’est tout à fait normal ensuite cela permettrait de dégager des tendances de vote… »

Ousmane K Tounkara

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »