A LA UNEPolitique

Guinée: le ministre Bantama Sow menace de traduire en justice El Hadj Sekhouna Soumah

Les récentes sorties médiatiques d’El hadj Sékhouna Soumah patriarche de la basse Guinée irrite la colère de la mouvance présidentielle. Sanoussy Bantama Sow ministre guinéen des sports, de la culture et du patrimoine historique a profité de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel du samedi 26 octobre 2019 pour envoyer un message à ce doyen des sages de la basse côte.

« Je lance un appel à tous les sages de Guinée de dire à ce soi-disant sage d’arrêter les propos ethniques, les propos qui peuvent pousser à la guerre civile en Guinée. El hadj Sèkhouna doit arrêter. Je lui demande respectueusement d’arrêter, trop c’est trop. S’il n’arrête pas, la semaine prochaine, je prend aussi la responsabilité d’ouvrir un dossier. Le Sèkhouna dit à la face du monde que le jour où les gens vont apprendre que les soussous et les peuls se sont donnés la main, les autres auront peur. Quels sont ces autres ? Donc, je demande aux cadres de la Basse côte de dire à El hadj Sèkhouna, qu’il arrête », a-t-il lancé.

Et de poursuivre: « Respectueusement, le parti ne veut pas parler de lui, on ne veut pas l’attaquer. Mais, un moment arrivera, nous aurons la responsabilité historique de dire qu’il a été le président des présidents en Guinée. Nous aurons la responsabilité historique de rappeler comment il est venu ».

A LIRE =>  L'audio du procureur Sidy Souleymane Ndiaye traduit en texte qui a été révélé par les GG ce matin

Dans une récente déclaration, ce patriarche a exigé la libération des militaires arrêtés ces dernières semaines.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks