orangeguinee guicopresse UBA
grève générale, police, manifestation, violence, affrontement
grève générale, police, manifestation, violence, affrontement

Labé : et si l’arnaqueur de la semaine dernière avait des complices à l’hôtel Safatou ?

Une  semaine  après l’arnaque  subie par  une  jeune  dame  qui  s’était  faite  duper  à  cause  de  sa  volonté  de convoler  en juste noces avec  son  arnaqueur qu’elle a  rencontré sur  le  réseau  social facebook. Depuis les  interrogations  sur  le  rôle  des  agents  de  l’hôtel  qui  n’ont  en  trois  jours  de séjour  pas enregistré  l’arnaqueur  qui  mieux  a  filé  avec ses  bagages  sans  régler sa    note ne  finissent  plus. Interpellé  sur  cette  défaillance  dans  le  système  de gestion  des  complexes  hôteliers Camara  Fodé Ismael directeur  régional  du  tourisme  est  on  ne  peut  plus  claire :

« que  dans  un  hôtel  un  client  qui  pour  passer  une  seule  nuit  il  faut  qu’il  soit  enregistré et doit  laisser  son  passeport  ou  sa  carte  nationale  d’identité qu’il  ne  récupère  que  le  jour  de  sa  sortie…Maintenant  e  client  ne  passerait  qu’une nuit  s’il  n’est  pas  enregistré  l’hôtel  endosse  la  responsabilité à plus forte  raison  trois  jours »

Chaque  complexe  hôtelier  s’est  vu  affecté  un  agent  de  sécurité  dénommé…… nous  a  expliqué  commandant  Mamadouba  Mmah Camara  commissaire  central  adjoint  au  commissariat  urbain  de  police  de  Labé

« a tous les  hôtels  de  Labé  on  leur  a  affecté  un  co directeur  qui  épaule  les  tenanciers  avec  qui  ils  sont  tous  les  jours, ils  ont  des  fiches  de  police  om  les  infos  sur  les  clients  doivent  être  consignées… »

Actuellement  hors  des  frontières  nationales, le  directeur  général  de  l’hôtel Safatou  nous  a  mis  en  rapport  avec  son  comptable qui  se  fait  un  plaisir  de  jouer  au  chat  et  à la  souris  avec  nous  depuis  une  semaine.

Quoiqu’il  en  soit on  ne  sait  pas  quels  sont  les  cadavres  qui pourrissent  dans  les  placards  de  l’hôtel Safatou  sachant  que  le présumé  arnaqueur  qui  se  présente  comme  Cherif Haidara n’est  pas  à  son  coup  d’essai  dans  la  zone opérant  sous  la  même appellation  et  selon  le  même  mode opératoire et surtout  résidant toujours  dans  le  même  complexe.

                                                                                                                                             Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »