Labé: État des lieux du scrutin couplé en matinée

Top de nos lecteurs

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...
Kindy Draméhttps://aminata.com
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée.Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL https://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

Au terme d’une journée de samedi particulièrement tendue, les élections couplées se tiennent à Labé, boudées par l’absolue majorité de la population.

Rues désertes, circulation inexistante.

A 8h 49, au centre installé à l’ENI/CFP, faible affluence,le matériel électoral est entassé dans un coin de la cour et les membres des bureaux de vote travaillaient à démêler les choses.

Sécurité bien présente et kits de lavages de mains en places mais pas un citoyen n’observe la règle d’hygiène.

Rencontré sur place, le président de la CEPI, Elhadj Lamine Sangaré a rappelé que la commune urbaine seule est concernée par le vote avec plus de 87.000 personnes soit 48% de la masse électorale de la préfecture qui est de 167471.

A LIRE =>  Date du 22 mars : “Salif Kebé vient de prouver son mépris à l'égard du peuple de Guinée", fustige Kalil Diallo

Constatant le retard observé dans l’ouverture de ce bureau, il a précisé que le centre de Konkola était déjà actif et que les militaires ont commencé à voter la veille comme ils devaient être déployés.

Dans sa juridiction, Elhadj Lamine Sangaré n’a pas relevé d’incidents hormis à Dionfo où le domicile du sous préfet aurait été incendié.

Suite à l’incendie de la veille, le centre du palais de la Kolima a été supprimé et reversé sur celui de Konkola.

Un citoyen rencontré portait 5 cartes qu’ils brandissait fièrement et ils espéraient voter sans embûches.Il nous a d’ailleurs précisé qu’il vote pour avoir la mention a voté sur son document mais compte glisser des bulletins nuls .

A LIRE =>  Mandiana : Pour une fois, le Chef de l’État mise sur le bon cheval, un choix de coeur et de raison

Comme annoncé quelques heures avant le vote Le centre domicilié à l’école primaire de TataI attendait encore son premier votant,d’ailleurs là aussi le matériel électoral n’était pas encore installé à 10 h.

A 10 h et poussière, retour au centre de l’ENI/CFP, le gouverneur est sur place et commence un  tour des centres, il se félicite de la tenue des élections et interrogé sur l’incendie du palais de la Kolima,il nie mordicus et estime que c’est un bâtiment dans les alentours du palais qui a pris feu et non le vieux bâtiment en ruines même si notre rédaction la première sur les lieux a constaté de visu le sinistre que les pompiers ont difficilement maîtrisé.

Au camp Elhadj Oumar l’ambiance était quasiment la même les femmes militaires et de militaires faisaient la queue attendant leur tour de voter.

Venu s’acquitter de ses obligations citoyennes, le candidat local du RPG à l’uninominal a reconnu qu’en l’absence de l’UFDG, le RPG n’a pas de concurrent et lui espère rafler le vote.

Des barricades, torches de pneus et autres regroupement de jeunes en colère écument la ville et par endroit les électeurs sont arrêtés par des hordes qui retirent et déchirent leurs cartes.

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...

Résultats des élections du 22 mars : Aboubacar Soumah du GDE ne mâche pas ses mots contre la CENI

La proclamation des résultats provisoires par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI), donnant une large majorité à l’Assemblée Nationale le parti au pouvoir, le...
0 Shares
x