A LA UNESocieties & Divers

Crise éducative et politique : des activités au ralenti sur l’axe Bambeto-Cosa

Suite à la crise éducative et politique en Guinée, la banlieue de Conakry reste paralysée depuis plus d’un mois. Ce mardi matin, comme d’habitude ces derniers temps, la majeure partie des boutiques et magasins restent encore fermés sur l’axe Bambeto-Cosa, a-t-on constaté.

La circulation est complètement paralysée sur cette route le Prince. Des jeunes manifestants continuent à contrôler la situation. Certains d’entre eux versent leur colère dans la rue en barricadant la route à travers des cailloux et bruler des pneus. Des citoyens de cette zone, ont du mal à circuler librement. Leurs biens sont souvent bloqués ou confisqués par ces jeunes manifestants.

Cette inquiétude se sente sur leur visage et dans leur propos. « On est vraiment inquiète nous qui sommes sur cet axe. Ça fait un mois comme ça, on ne travaille pas bien, tous les jours c’est des manifestations. On n’ose même pas ouvrir nos boutiques parce que quand tu ouvres, il y a des jeunes qui viennent t’attaquer pour vider ce que tu as. Actuellement tout le monde travaille sauf nous. Donc le gouvernement n’a qu’à nous aider », souhaite une habitante de carrefour cirage.

En plus de cette réalité, des citoyens déplorent une autre inquiétude qui est celle du retentissement des coups de feu dans les quartiers par les forces de l’ordre pour disperser les jeunes manifestants

A LIRE =>  Alpha Condé renversé par des militaires: "nous exigeons surtout le respect des droits humains", réagit Alpha Oumar Taran Diallo leader de l'ADR

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

zezeguilavogui662@gmail.com

Tel:(+224)622 34 45 42

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks