Rate this post

Le district de Tounny, dans la commune rurale de Tountouroun à 15 kilomètres du chef lieu de la préfecture de Labé, a abrité une cérémonie portant déclaration publique d’abandon de l’excision, des mariages précoces et forcés en Moyenne Guinée, a constaté sur place Aminata.com.
Deuxième du genre après celle de Lalya Mawnde dans la préfecture de Pita du 3 décembre 2006, cette rencontre a mobilisé 74 communautés villageoises venues des préfectures de Pita et Labé. Elle résulte de la mise en oeuvre du projet promouvoir le respect des droits des enfants dans les communautés de la Moyenne Guinée co-financé  par l’UNICEF et Tostan pour la période de juillet 2013 à février 2014.

 

Selon le coordonnateur national de Tostan Guinée, Mouctar Oulare, cette déclaration publique de Tounny Labé vient en appui aux efforts constants du gouvernement guinéen et des partenaires au développement en matière de promotion des droits des femmes et des enfants.

 
Idrissa  Sampiring  Diallo pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here