Rate this post

Depuis  la  relance  de  la  polémique  sur  la  résurrection  d’une  aviation  en  Guinée et  d’un  ‘’  incertain ‘aménagement  de ce  qui  reste  des  aéroports  provinciaux, la  nomenclature  de la  flotte  inaugurée en  grande  pompe il  y  a  quelques  jours  ainsi  que  son  statut  dérange.

A  Labé aussi  la  question s’est  posée mais  pour  le  commandant  de   l’aéroport  de  Labé Cheick  Amadou  Tidjane  Faye la  nomenclature  serait  juste   une  question  de  traduction :

« a  propos  il  n’y  a  pas  d’amalgame, c’est  juste  une  question d’appellation en  Anglais  comme  en  Français Air  Guinée, Guinée  Airlines donc  les  appellations seront  changées  avec  le  temps, il  est  souhaitable   d’appeler  les  aéronefs en  mode  anglais puisque  dans  l’aviation  nous  nous servons de  l’anglais  plus  que  du  français  pour  faire  le  travail…..

L’Etat  ne  cherche  pas  à  se  charger  financièrement surtout  pour  les  infrastructures  et  les  équipements donc  il  faut  tantôt  privatiser  et  ça  c’est  la  nouvelle  donne  du  monde  capitaliste, il  faut  aller  avec  et  sur  ce  c’est  une  fierté même  si  ce  n’est  pas  une  compagnie  publique  à  vocation  publique   et  que  si  c’est  une  compagnie  à  vocation  privée nous  pourrions en  profiter  dans  un  futur  proche  des  opportunités que  cette  compagnie   peut  nous  procurer . »

Peu importe  le  nom  ou  le  statut de  la  flotte arrivée  l’essentiel  est  ailleurs  a  conclu  un  citoyen prénommé Mamadou  Oury :

« personnellement  c’est  une chose  salutaire  Guinée  Airlines  ou  Air  Guinée ,l’essentiel  est  d’avoir  une  compagnie  valable  qui peut   nous  faciliter  nos  déplacements  de  façon  régulière »

Il  faut  signaler  que  depuis  l’inauguration  de  la  nouvelle  flotte  en  grande  pompe  il  y  a  quelques  jours  à  Conakry, la  Guinée  compte  désormais  aussi  une  autorité  civile  de  l’aviation dont  le  rôle  est  de  réglementer  le  secteur  et  de  sanctionner  les  manquements dans  l’aviation  guinéenne.

                                                                                                       Ousmane  Koumanthio  Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here