orange guinee guicopres uba guinee votre
Dr. Sekou Koureissy condé, président de la CANEG
Dr. Sekou Koureissy condé, président de la CANEG

La CANEG de Sékou Koureissy Condé préoccupée des violences répétitives en Guinée propose des solutions !

La violence a pris de l’ampleur en République Guinée. Cette situation inquiète la Convention des Acteurs Non Etatique de Guinée (CANEG). C’est pourquoi elle a animé une conférence de Presse ce vendredi 16 février 2018 à la maison des journalistes de Coléah. Une façon pour cette structure de la société civile de faire non seulement le constat des violences enregistrées mais aussi de proposer des solutions.

Cette conférence avait pour thème : « Problématique de la violence et de la non-violence en période électorale en République de Guinée ».

Selon le constat du conférencier, Dr Sékou Koureissy Condé les jeunes sont à la fois acteurs et victimes des violences en Guinée. Et pour cela sa structure a déjà fait une étude sur les principales causes des violences en Guinée : « nous avons plus en plus de jeunes désorientés qui sont sans repères et en difficultés ; qui sont dans le doute et ce doute est en train de s’acheminer vers la démarcation. Aussi, il y’a une accumulation de frustrations et de doute, raison pour laquelle cette partie de la jeunesse est engouffrée et prête à s’approprier des mauvais côtés, donc des revendications pour ajouter à sa revendication donc à sa frustration. C’est pourquoi il faut redonner l’espoir à cette jeunesse », a-t-il conseillé.

Pour inverser cette tendance préjudiciable à l’avenir de la nation, Dr Sékou Koureissy Condé propose des pistes de solutions. « Il faut libérer les ethnies, s’appuyer sur nos valeurs et de nos traditions, de convivialité et de l’acceptation mutuelle. La solution c’est aussi la justice. Il nous faut une justice présente, efficace et impartiale qui a de la compassion. Il faut également des citoyens qui comprennent que la justice est notre justice parce que le fondement du Droit c’est la paix. Ce n’est qu’avec une justice rassurante que l’administration devient rassurante», a-t-il tranché.

Au terme de la conférence, la CANEG s’est engagée à organiser un cadre de dialogue permanent ouvert à toutes les sensibilités où les questions liées aux différents domaines de la vie socio-politique seront débattues par des spécialistes.

Cette rencontre de la CANEG avec les hommes de médias intervient aux lendemains des élections communales. Lors desquelles l’on a déploré des victimes non seulement à Conakry mais aussi à l’intérieur du pays.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »