À l’occasion de l’Assemblée Générale de l’Union des Forces Républicaines, tenue samedi 07 juillet 2018, le député de ce parti politique Ibrahima Bangoura , a fait le point sur l’installation des maires et conseillers communaux dans les 342 circonscription du pays.

Devant les militants et sympathisants du parti, le député a été claire envers ses militants qui ont prêté l’attention à cette problématique d’installation des maires et conseillers:” Nous exigeons que les 342 communes soit installés dans le pays .Parce qu’il y a l’administration du territoire et de la décentralisation qui veut installer les 330  unilatéralement sans installé pour le moment les 12 circonscription en conflits c’est déplorable” regrette Ibrahima Bangoura.

D’après lui , l’Union des forces républicaines maintient  à ce que les 342 circonscription soit installées  ”si non la pression sera très forte. Car, nous avons beaucoup des moyens de pression avec toute une panoplie de parti politique quant-ils ne sont pas content d’une décision”.

Certains membres de l’Union des Forces Républicaines, qui ont assisté à l’atelier du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation à kindia ont été déçu de la décision du ministre Bourema Condé,  à la sorti de la 24ème session du comité de suivi de la crise politique du 4 février dernier.

Zézé Enema Guilavogui pour aminata.com

zezeguilavogui661@gmail.com

Tel:(+224) 622 34 45 42

PARTAGER