orange guinee guicopres uba guinee votre

Guinée : voici pourquoi l’opposition républicaine suspend ses manifestations à la dernière minute

Ça été à plusieurs reprises en Guinée que l’opposition républicaine décide de suspendre ses manifestations à la veille du jour indiqué. L’on se rappelle les deux  dernières manifestations qui ont été suspendues à la dernière minute date du 09 aout dernier  et celle du 16 juillet 2018.

Toutes ces deux manifestations consistaient à manifester contre le contentieux électoral des communales du 04 février dernier, la libération des militants de l’opposition détenus de façon injuste et l’indemnisation des victimes de violence lors des manifestations politiques avant qu’un accord ne soit trouvé entre le gouvernement, la mouvance et l’opposition républicaine le 08 août dernier.

Lors de l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée du samedi 1er septembre 2018, le vice-président chargé des questions politiques de l’UFDG a apporté des précisions à cette question qui fait couler des salives des militants de l’opposition républicaine.

Cette question est de savoir pourquoi lorsque  l’opposition républicaine décide d’organiser une manifestation, au dernier moment, les leaders de cette plateforme politique décident d’annuler la manifestation ?

« Nous sommes un parti légaliste et républicain. La loi prévoie des voies et moyens par lesquelles nous pouvons poser des problèmes. C’est pourquoi, lorsque nous avons des revendications qui sont d’ailleurs récurrentes depuis un certain temps, nous avons revendiqué pour l’organisation des élections libres et transparentes, nous avons organisé pour la libération des détenus, nous avons manifesté pour que les victimes soient indemnisés, nous avons revendiqué pour un certain nombre pour qu’il y ait la haute cours de justice. Nous commençons toujours par écrire officiellement au pouvoir, ensuite nous négocions à l’informel et au formel, en dernier ressort nous décidons d’organiser une manifestation, le président Cellou Dalein Diallo nous rappelle très souvent que c’est le dernier recours que nous avons, ce n’était pas de notre volonté que nous organisons une manifestation mais lorsqu’on n’a pas le choix, on décide d’organiser des manifestations », a répondu El Hadj Bano Sow.

Il a poursuivi son intervention en ajoutant que « c’est pourquoi, puisse que nous avons des objectifs bien précis, lorsque le pouvoir a peur et vient nous demander d’accepter qu’on se retrouve autour de la table de négociation, du moment comme je vous le disais tout à l’heure que nous sommes républicaine, il est difficile de refuser cette main tendue parce que pour le moment, nous n’avons pas décidé de prendre la rue pour dégager ce pouvoir corrompu et incompétent mais le président Cellou nous a enseigné ici que ce n’est pas exclu que cela arrive s’il continu a violé la constitution tel qu’il le fait. Mais, du moment que nous n’en sommes pas là, lorsqu’il est question de se retrouver pour dialoguer, pour trouver une solution on est obligé  de vous demander d’accepter  que l’on suspend une manifestation », a-t-il précisé.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »