Guinée : vers la mise en place des comités de lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation

Dans le cadre de lutter contre l’extrémisme violent et la radicalisation en Guinée, une rencontre s’est tenue lundi 26 novembre 2018 dans les locaux de l’Alliance pour la Gouvernance et les Initiatives Locales (AGIL).

Cette rencontre a réuni les comités d’alertes précoces, dans le cadre de la lutte contre ce fléau, dans les cinq communes de Conakry et dans certaines villes du pays.

La réunion a occasionner de lancer une formation de cinq jours, qui devrait permettre d’outiller les membres de ces comités, qui vont s’occuper de cette tâche.

Dans son intervention, le directeur général de l’AGIL a indiqué l’importance de cette formation. Pour lui, ce projet vise à réduire les risques de radicalisation et d’extrémisme violent dans 13 préfectures à risque de la Guinée.

« Il envisage également de renforcer les capacités de l’Etat, des communautés et d’autres structures pertinentes, intervenants contre le phénomène du radicalisme religieux. Ces comités sont composés des représentants des mairies, du ministère de la jeunesse, de la police et de la gendarmerie, des directions communales de l’action sociale, de la Jeunesse, des représentants des Imams et des syndicats de Transports routier », précisé Mory Condé.

De son côté, l’inspecteur de jeunesse et des sports et consultant à AGIL, a renchéri que ces comités d’alerte précoce à réponse rapide, vont nous permettre de prévenir l’extrémisme violent.

« Que ce soit dans les domaines politiques, religieux, sociaux et culturels. Nous sommes aujourd’hui dans une culture de violence. Or, il faut inverser la tendance de la culture de la violence à celle de la non-violence, de tolérance et de dialogue. Au lieu de s’imposer par la force, il faut passer par la raison. Ce n’est pas une bonne stratégie ça. Il faut qu’on accepte de se pardonner. Il n’y a pas plus que le pardon qui est le garant de la paix », a souligné M. Moussa Condé.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »