orange guinee guicopres uba guinee votre
Mohamed Diané, ministre de la défense nationale
Mohamed Diané, ministre de la défense nationale

Kindia: le projet d’appui au centre de préparation aux missions de maintien de paix de l’ONU de Samoroya lancé

Le gouvernement guinéen à travers son ministère de la défense nationale en partenariat avec le Japon et le programme des nations unies pour le développement (PNUD) a procédé au lancement du projet d’appui au centre de préparation aux missions de maintien de la paix de Samoreya(Kindia) ce vendredi 22 juin 2018.

Prenant la parole, Colonnel Mahmane Ousmane expert- réforme forces defenses et sécurité au PNUD a dit que l’objectif de ce projet de douze mois est de disposer d’une structure pérenne et qualifiée, susceptible de renforcer en permanence les capacités techniques et opérationnelles des contingents guineens, conformément au standard des Nations Unies.

De son côté, Lionel Lorens directeur pays PNUD a indiqué que le projet vise à formaliser l’existence du centre de préparation aux opérations de maintien de paix et d’inscrire sa mission dans la durée conformément aux engagements de la Guinée de contribuer aux missions de maintien de la paix de l’ONU.

«  Depuis 2010, le PNUD apporte un appui substantiel à la réforme du secteur de la sécurité avec le soutien du fonds de consolidation de la paix de l’ONU », a-t-il rappelé.

Initialement créé pour abriter un bataillon de la force en attente de l’Union africaine, le camp de Samoreya, depuis 2012, sert comme un centre préparatoire pour le développement de la troupe guinéenne à la MINUSMA, ainsi qu’un centre de formation pour le maintien de la paix (CEOMP).

Pour sa part, Husanobu Hasama ambassadeur du Japon en Guinée a fait savoir que son pays contribue depuis 2008 aux 13 centres ou école de maintien de la paix sur le continent africain.

« Je suis content que l’effort du gouvernement du Japon s’élargisse et se concrétise ici en Guinée d’autant plus que la Guinée contribue énormément dans ce domaine, même si elle compte de très malheureuses et nombreuses victimes au Mali. Je souhaite que ce projet puisse contribuer à réduire d’éventuelles autres victimes dans le futur. L’origine de ce projet financé par le Japon pour un montant de sept cent mille cinquante-six dollars (700.056 USD) a été proposé par le PNUD dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité lancée depuis 2011« , explique le diplomate japonais.

Dans son discours, Dr Mohamed Diané ministre de la défense nationale et chargé des affaires présidentielles a dit que l’un des premiers avantages que la Guinée tire de la Réforme du Secteur de Sécurité, initiée sous le magistère du Président de la République, est le retour de l’Armée guinéenne sur la scène internationale à travers sa participation aux différentes opérations de stabilisation au Mali, sous l’égide d’abord de la CEDEAO et ensuite des Nations Unies.

« Depuis cette implication de nos troupes au Mali, les efforts de l’Etat ont inlassablement bénéficié de l’appui multidimensionnel de nos partenaires au développement. Au fur et à mesure de la préparation et du déploiement de ces différents contingents, il apparait la nécessité de renforcer les capacités et d’adapter la formation au contexte changeant de la mission dévolue aux forces. Ce, en vue de maximiser leur rendement sur le terrain tout en tenant compte du respect des normes des droits de l’homme en conformité avec les instruments juridiques internationaux auxquels notre pays a souscrit. Pour répondre plus promptement et plus efficacement aux opérations actuelles et futures de maintien de la paix partout où besoin sera, il est évident que le volume du travail et les besoins du centre seront évolutifs. C’est dans cette perspective que nous resterons davantage reconnaissants à l’endroit du Gouvernement Japonais pour le présent financement, du PNUD, du système des Nations Unies et de tous nos partenaires techniques et financiers pour la poursuite de l’assistance nécessaire à l’atteinte de nos nobles objectifs en la matière« , a-t-il indiqué.

Avant de terminer, il a promis que les fonds ainsi mis à la disposition de la Guinée seront judicieusement utilisés aux fins auxquelles ils sont destinés.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »