Guinée: un opposant et ses partisans observent une grève de faim
Guinée: un opposant et ses partisans observent une grève de faim

Une nouvelle forme de protestation semble visiblement s’enraciner en République de Guinée. Donc, pour certains observateurs, les mentalités de luttes démocratiques évoluent. Depuis le 5 décembre, des militants et activistes dirigés par Faya Millimono, leader du Bloc libéral mènent une grève de la faim.

Le but de cette action vise à exiger des autorités l’ouverture des écoles dans le pays et la démilitarisation de l’axe Hamdallaye-Kagbelen. Le mouvement avait d’abord commencé sur l’esplanade du stade du 28 septembre. Quelques minutes, les protestataires pacifiques avaient été délogés du lieu public avant de rallier l’Hôtel de l’université Gamal Abdel Nasser.

Ils ont fini par observer leur mouvement au siège de Bloc libéral au quartier Yimbeyah. Le quartier général du BL n’a pas désempli depuis le début de la grève de faim. Des leaders de la société civile, des acteurs politiques et journalistes ont formé un bloc de soutien aux grévistes.

Ousmane Gaoual Diallo, député de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a salué une action courageuse des protestataires avant de fustiger la mauvaise gestion de la crise par les autorités. Selon un des portes paroles des grévistes, le mouvement qui était censé durer 4 jours pourrait être reconduit jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39