La question était au centre d’un atelier de validation de politique nationale de recherche pour la santé à Conakry. Ce nouveau document permettra d’orienter et favoriser l’émergence d’une culture de la recherche à travers les fonctions de promotion de coordination de suivi, évaluation et de renforcement des capacités notamment des cadres du ministère de la santé .

Selon le département, cette nouvelle stratégie s’inscrit dans le cadre de ses priorités  de relance du système sanitaire guinéen. Durant la rencontre les parties prenantes ont partagé la vision et les stratégies du document pour son application afin de relever les défis que s’est fixé le ministère de santé.

A l’issue de l’atelier le document a été mis à la disposition des participants. Il contient des stratégies d’orientation et de référence en matière de coordination des interventions dans le domaine de la recherche pour la santé de promotion de suivi et évaluation pour une meilleure santé.

La rencontre a mobilisé les décideurs, les chercheurs et autres partenaires au développement.

L’atelier a été initié par le ministère de la santé appuyé par ses partenaires techniques et financiers de l’USAID à travers le projet finance gouvernance HFG, pour la révision de la politique nationale en matière de recherche pour la santé puis l’élaboration du plan directeur pour les prochaines années.

C’est l’hôtel RIVIERA à Conakry, qui a servi de cadre le 16 aout dernier pour abriter cet atelier de validation de se projet a permis la participation maximale de toutes les parties prenantes.

Aminata Bah pour AMINATA.COM

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here