SMG-2019 : avec Rusal , le rêve devient réalité à Dian-Dian et Fria

Alpha Condé lors du lancement du projet Dian-Dian
Alpha Condé lors du lancement du projet Dian-Dian

Du 24 au 26 avril 2019 s’est tenue à Conakry la 6e édition du Symposium Mines Guinée. L’évènement a été organisé par le Ministère des Mines et de la Géologie de la République de Guinée, en partenariat avec la société AME Trade Lt, UK. Le thème retenu était « Synergie mines et infrastructures enjeu pour un développement intégré et durable de la Guinée ». Pendant ce symposium le grand producteur d’alumine Rusal s’est montré comme une société qui a réalisé ces dernières années de grandes actions en Guinée.

La cérémonie a été rehaussée par la présence du chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, accompagné par son Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, du ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, ainsi que d’autres membres du gouvernement. Dans le discours d'ouverture des travaux du symposium le Président de la République le Pr Alpha Condé a salué les efforts des sociétés minières dans le développement communautaire, mais cependant reconnait-il que beaucoup reste à faire.

Le Président Guinéen a rappelé que souvent on donne une image déformée de la Guinée, qu’on donne tout à la Chine. Mais, “je vais vous faire remarquer que nous avons Rusal qui est une société russe était déjà à Fria et à Kindia avant mon arrivé et qui est aujourd’hui à Dian-dian », a-t-il notamment cité. Pendant ce symposium il a été démontré que la société Rusal a réalisé ces dernières années en Guinée, de grandes actions de développement socioéconomique des rêves sont devenus réalité avec le lancement de Dian-Dian et la relance de l’usine Rusal/Friguia.

Le 19 juin 2018 au port minéralier de Taressa dans la commune rurale de Kamsar à Boké, le Président de la République le Pr Alpha Condé a officiellement procédé au lancement de la première tonne de bauxite de Dian-Dian. La cérémonie avait mobilisée toutes les populations de la localité venue exprimé leur joie et leur gratitude à l’endroit de Rusal et du Pr Alpha Condé. La première phase du projet Dian-Dian a coûté plus de 220 millions de dollars à Rusal. Cet investissement a permis d’ouvrir non seulement la mine, mais aussi des routes, construire un port minéralier et réaliser des embranchements de rails de plus de 20 Km ce qui est une première depuis plus de 40 ans en Guinée.

La mise en exploitation de Dian-Dian par Rusal dont les réserves sont estimées à plus 564 millions de tonnes va créer plus de 1 300 emplois directs avec une exportation de 3 millions de tonnes de bauxite par an pour la première phase.

Avant de procéder au lancement des opérations de chargement de la bauxite dans le bateau, le président de la République, le Pr Alpha Condé avait tout d’abord félicité la compagnie Rusal pour avoir honoré son engagement. Le chef de l’Etat a ensuite interpellé les populations, les autorités administratives et politiques, ainsi que les responsables de Rusal, chacun sur ses responsabilités. « J’invite les populations de Boké à soutenir toutes les actions de Rusal dans la région. C’est la condition préalable à tout développement de notre pays. L’Etat de son côté, s’engage à tout mettre en œuvre pour l’accompagner », a dit le président de la République.

Le 20 juin 2018, les populations de Fria étaient massivement mobilisées pour accueillir le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, venu relancer les activités de production de l’usine d’alumine Rusal-Friguia. L’usine qui va contribuer à l’essor économique de cette préfecture a une capacité de 650.000 tonnes d’alumine par an.

« La reprise de l’exploitation de l’usine n’est donc pas le fruit du hasard, elle est le résultat de ces efforts mais aussi d’un engagement sincère de la société Rusal à renforcer son partenariat avec la Guinée dans un cadre mutuellement avantageux », explique le ministre des Mines et de la géologie, présent à la cérémonie. La reprise de l’usine Rusal/Friguia a nécessité un effort colossal que la compagnie Rusal a déployé pour la relance de l’usine avec un coût d’investissement de plus de 123,5 millions de dollars. Plus de 25% d’équipement ont été nouvellement rachetés et remplacés. 616 unités d’équipement ont été complètement démontées, réparée et puis remontée. Ce sont 1200 Guinéens et 60 experts russes qui travaillent sur la réhabilitation de l’usine.

Le ministre des mines et de la géologie Abdoulaye Magassouba dira: « la relance de l’exploitation de l’usine d’alumine de Fria est un évènement de portée symbolique pour les populations de Fria, dans la mesure où la ville et les activités économiques en sont largement dépendantes ».

Un acte que les populations de Sombory ont salué à travers des chants et danses ponctués de slogans de reconnaissance et de remerciements au Chef de l’Etat et à Rusal. C’est dans cette ambiance de fête que le préfet de Fria, Hadja Gnalén Condé, a salué l’implication personnelle du Président de la République pour la relance de cette usine qui, selon elle, fait des heureux dans la cité de l’alumine. Elle a fait savoir qu’une commission Fria-Rusal est en place pour veiller à l’employabilité des jeunes, au contenu local et la paix dans la préfecture.

Comme beaucoup d’autres personnalités politiques et administratives, le député uninominal de Fria, Dr Sidiki Cissé, avait pris part à la cérémonie de relance des activités de l’usine d’alumine de Rusal/Friguia. « Je suis heureux, voire très heureux de la reprise des activités de l’usine de Rusal/Friguia qui est plus qu’un symbole pour Fria, mais son âme. Travailleurs, populations et autorités à tous les niveaux sont fiers de cette reprise. Et vous avez observé cette joie à travers la grande mobilisation partout où l’on est passé », a déclaré le parlementaire.

Le Président de la République, pour sa part, a remercié Rusal pour avoir respecté son engagement. S’engageant à aider les jeunes et les femmes, le Chef de l'État a invité les sages de Fria à veiller au maintien de la paix dans cette collectivité locale.

La société Rusal qui a réalisé des efforts considérables en moins de deux ans dans la production de la bauxite et de l’alumine s’est aussi investie dans le développement communautaire avec la réalisation des projets à caractère socioéconomique. C’est ainsi en marge de la 2e journée de la 6e édition du Symposium Mines Guinée, la compagnie Rusal-Guinée a partagé, au cours d’un panel tenu ce jeudi 25 avril à Conakry, les initiatives qu’elle a mises en œuvre dans le cadre du développement communautaire.

Ces échanges ont été tenus en présence du ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, des représentants de Rusal-Guinée, des représentants des communautés issues de leurs zones d’exploitations, notamment Fria, Boké et Kindia.

Prenant la parole, le Directeur Général par intérim de Rusal-Guinée, Alexandre Larionov a mis un accent particulier sur trois points essentiels réalisé par Rusal pour le développement communautaire. Il s’agit notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation de la construction des écoles et forages. Il a rappelé qu’en 2018 Rusal a accordé 101 bourses aux jeunes étudiants guinéens pour leur formation dans les différentes universités et écoles techniques de la Fédération de Russie. Un exposé qui du reste à retenu l’attention des participants et des panélistes dont le ministre guinéen des Mines et de la Géologie.

A rappeler que le stand de Rusal a été visité par le Président de la République le Pr Alpha Condé et le Ministre des Mines et de la Géologie Abdoulaye Magassouba.

Ousmane Cissé pour Aminata.com