Rate this post

La société Lanala Assurance est désormais sur le marché guinéen. Ses activités ont été officiellement lancées mercredi 11 octobre 2017, à Conakry en présence des opérateurs économiques du pays et de la sous-région, a-t-on constaté.

La présidente de la délégation spéciale de la commune, Madame Bangoura Hadja Mahady Bangoura, a tenu à interpeller les institutions et entreprises installées à Kaloum de bien vouloir assister l’institution dans la gestion quotidienne des ordures provenant des personnes qui fréquentent.

Sans s’étaler dans son discours, elle a profité de l’opportunité pour inviter la population guinéenne à faire preuve de reconnaissance par rapport aux efforts fournis par le président de République, Alpha Condé qui a bien voulu placé la compétence locale au centre des préoccupations, en offrant l’opportunité au peuple de Guinée la possibilité de s’émanciper dans le cadre du développement social économique et culturel.

« Ceci étant, nous devons accepter et converger nos efforts vers le processus de renforcement de l’unité nationale, gage sans doute de la paix ».

Pour le directeur général de Lanala Assurance, Bernard Gomou,  l’inauguration de leur compagnie est le couronnement d’un projet qui matérialise le succès de la coopération Guinéo-Tunisienne. Il a profité de l’occasion pour exprimer aux partenaires tunisiens la satisfaction de sa société et la reconnaissance totale pour les  résultats obtenus.

Poursuivant, il s’est réjoui  des efforts que la banque centrale qui n’a cessé de mener dans le cadre de l’assainissement et le développement du secteur des assurances dont entre autres, la promulgation du nouveau code des assurances, la création en vue d’une compagnie de réassurances guinéennes.

 

Cependant, M. Goumou a indiqué que sa compagnie note les efforts de la Banque Centre qui se sont heurtés à l’insuffisance de la culture d’assurance dans les différents secteurs d’activités économique du pays et c’est l’une des raisons qui fait dire que le marché des assurances est encore un vaste chantier.

« En 2016, la prime moyenne d’assurance en Guinée n’était que 28 652 francs Guinéens par habitant avec un taux de pénétration représentant 0 ,42%. Cette contribution est extrêmement faible, la moyenne mondiale étant de 5% et celle africaine de 2,8% », a-t-il rappelé.

Plus loin, le directeur général de Lanala Assurance a poursuivi que sa compagnie arrive en Guinée sur le marché de promoteur. Elle n’est pas seulement une société de plus en plus dans le secteur des assurances, mais une société qui propose un plus à ses clients. « Elle aspire devenir un acteur majeur du marché par la mise en place de produits innovants, de nouvelle méthode de souscriptions et de suivi des sinistres », a ajouté Bernard Gomou avant de souligner qu’ils initieront la mise en place des produits d’assurances simplifiés à la portée de tous dont entre autre, le micro assurance.

De son côté, le vice-gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) a saluée l’entrée en activité de la société Lanala Assurance. Il a noté avec satisfaction la volonté d’investisseurs nationaux pour contribuer au développement de l’industrie des assurances en Guinée.

« Au moment où votre société commence ses activités, je voudrais rappeler que le marché des assurances est un contributeur non négligeable à l’économie nationale. Durant l’exercice 2016, le chiffre d’affaires du marché des assurances s’est fixé à 315 milliards GNF contre 271 milliards GNF en 2015. Durant la période, le paiement des prestations et frais a connu une évolution de 62%, passant de 64 milliards GNF en 2015 à 104 milliards GNF en 2016 », a-t-il rappelé.

Ensuite, M… a indiqué que la part de la BCRG, l’autorité tutelle des assurances est disposée à accompagner les sociétés pour relever les défis du marché des assurances.

Plus de 100 jeunes sont recrutés, formés par Lanala Assurances.  Ils seront chargés d’animer et de développer le secteur commercial.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com

Tel :+224-654-79-50-63

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Encore des nouveaux démons qui a tout prix veulent appauvrir le peuple de guinée avec leurs soi disant lanala ass ,ugar ass lgv ass sunu et tant d’autres .

    En tant que clients vous n’aurez pas besoin besoin de la présence du président et du PDG pour s’acquitter mais une fois que vous aurez besoin d’eux ils vous quil faut la présence du PDG ou du directeur et mm d’autres vous diront que les chefs sont en congé des congé qui n’ont pas de fin et d’autres vous demanderont des dossiers qui n’ont jamais exister des votre contrat voir mm ds le pays .((Pour moi acheter des assurances guinéens c’est comme creuser son propre tombeau ds l’enfer))

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here