Quelques  jours  après  la publication  des  orientations des  bacheliers  dans  les  écoles  d’enseignement  supérieur , les  désagréments  habituels  refont  surface  sans  qu’on  ne  sache  pourquoi ?

Bien  de  bacheliers  d’un  profil  se  retrouvent orienté  vers  un  profil  qui  ne répond  pas  à  leurs aptitudes  encore  moins  leurs  choix  sans  une  quelconque  adéquation.

C’est  le  cas  d’une  bachelière  anonyme  au  bord  des  larmes  qui  s’est  confiée  à  notre  rédaction :

« pendant  les  orientations le ministre avait  demandé  de  cocher  en  fonction  des  moyennes   c’est  ce  que  j’ai  fait ,on m’a  orienté  dans  une  branche  que  je  ne  souhaitais  pas  faire en  Maths à  Hafia  ici  alors  que  je  voulais  faire  télécom à  Gamal »

Autre déçue, Mariama  Ciré qui  rêvait  de  faire  journalisme  mais  qui  se  retrouve  dans  la  filière  vétérinaire  à  Dalaba  option  qui  n’a  rien  à  voir  avec  son  profil  au  lycée.

Dans  ce  lot  de frustration certains  trouvent  leur  compte  c’est  le  cas  de  Thierno  Nouhou  Baldé :

« je  suis  content  qu’on  m’ait  orienté  dans  une  université alors  que  certains  doivent  intégrer  les  ENI, les  sciences  du  langage  c’était  mon  quatrième  choix sur  9 je  m’y  accomode »

Dire  que  les  orientations  ont  été  catastrophiques  serait  un  euphémisme  comme  presque  chaque  fois  ces  dernières  années  le  département  a  encore  fait  du  tort  à  des  fils  du  pays  ,il  reste  à  savoir  si  ce  mal  est  volontaire  et  gratuit  ou  s’il  est  le  résultat  d’une  planification  bancale ?

                                                                                                                                       Ousmane  K.  Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here