A LA UNEPolitique

Guinée: la Manifestation du FNDC paralyse les activités à Conakry, des accrochages signalés par endroits 

La manifestation du front national pour la défense de la constitution (FNDC) paralyse les activités ce mercredi 17 août 2022 à Conakry. Des accrochages entre jeunes et forces de l’ordre ont été signalés par endroits.

Le secteur du transport et celui du commerce sont les plus affectés par cette paralysie.

Sur l’autoroute Fidel Castro où les appels du FNDC sont souvent moins suivis, les activités sont paralysées ce 17 août. Le long de la route mais aussi dans les marchés Enta, Kissosso, Matoto, Tanerie, boutiques et magasins restent fermés. Sur la chaussée, peu de véhicules sont visibles. La circulation reste très fluide.

Au marché Madina, le plus grand du pays, les boutiques et magasins sont fermés. 

Sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa-Sonfonia-Kagbelen, les activités sont totalement paralysées (commerce et transport).

Course poursuite entre manifestants et forces de l’ordre à Wanidara 

Des accrochages ont été signalés à Dixinn, sur l’axe Hamdallaye-Bambeto et à Wanidara. Très tôt le matin, des pneus ont été brûlés sur l’autoroute Fidel Castro au niveau de Kountia dans la préfecture de Coyah.

Cette paralysie a également été constatée dans la commune de Kaloum, siège de l’administration centrale.

Véhicule de police à bambeto

Au niveau de tous les grands carrefours et certains quartiers réputés chauds de la capitale, des forces de défense et de sécurité lourdement armées sont visibles. Des patrouilles sont effectuées notamment sur l’autoroute le Prince.

A LIRE =>  Récentes tueries de manifestants à Conakry: la junte guinéenne pourrait être poursuivie par la CPI (Courrier Diplomatique)

Mamadou Aliou Barry 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »