orange guinee guicopres uba guinee votre

Guinée: la deuxième édition de FOCOMINES ouverte à Conakry

La deuxième édition du forum minier (FOCOMINES) s’est ouverte, mercredi 28 mars 2018 dans un espace hôtelier de la place à Conakry. Ce forum minier est organisé par l’ONG Actions Mines Guinée (AMINES) en collaboration avec le Ministère des Mines et de la Géologie. Il connaitra la participation de plusieurs acteurs évoluant dans le secteur minier, ces acteurs sont venus de l’intérieur du pays mais aussi de l’extérieur qui pendant deux jours vont débattre de plusieurs thématiques liées au secteur minier.

Le thème de cette édition, porte sur la : « Réforme du secteur minier guinéen, avancée et perspectives ».

Dans son discours de circonstance, le Directeur Exécutif de l’ONG Action Mines Guinée, Amadou Bah a situé l’évènement dans son contexte : « Ce forum qui est sa deuxième édition s’inscrit dans le cadre de la consolidation du partenariat des acteurs concernés par le secteur extractif dans le but d’avoir une vision commune de l’évolution des choses. Les défis sont énormes et complexes dans un environnement caractérisé par la montée de la corruption et les pratiques assimilées. Pour y arriver des mesures courageuses s’imposent au gouvernement qui doit être au cœur de ce combat à travers une stratégie de gouvernance saine et moderne dans le strict respect des droits consacrés aux uns et aux autres par nos lois », a-t-il indiqué.

Et que dans la dynamique de recherche de solutions aux défis liés à la cohabitation des parties prenantes des industries extractives, la société civile s’impose comme un partenaire incontournable du gouvernement, des compagnies extractives ainsi que des communautés impactées.

Pour y arriver, l’ONG Action Mines Guinée a mis une stratégie en place celle qui consiste à réunir les parties prenantes pour un partage d’expérience en vue d’un échange de mentalité pour une exploitation minière plus responsable et profitable à tous, a précisé Amadou Bah.

Parmi les partenaires de l’ONG Action Mines Guinée figure en bonne partie OSIWA. Le représentant de cette organisation en Guinée, Dr Ibrahima Niang souhaite ardemment que les ressources minières soient rentables aux communautés à la base. Au cours de ce forum, il a réitéré son engagement à accompagner toutes les actions allant dans le sens de la bonne gouvernance: « Même s’il y’a un cadre juridique qui est en place pour réguler les impacts de l’exploitation minière l’on sait qu’il y’a d’énormes difficultés liées à son application ; souvent les communautés sont sans voix. Il faut donc, les écouter avec beaucoup de générosité pour ensemble trouver des solutions concrètes qu’on pourra mettre en œuvre ; voilà pourquoi nous sommes à cette rencontre FOCOMINES. Déjà, nous connaissons les problèmes qui sont d’ordre culturel, environnemental, de santé publique ainsi que de droit de l’homme », a-t-il dit.

De son côté, le représentant du Ministère des Mines et de la Géologie, Abdoul Wahab Diakaby souhaite obtenir des recommandations qui viendront s’ajouter à la reforme engagée par le gouvernement guinéen pour une meilleure gestion du secteur minier qui selon lui, représente l’épine dorsale de l’Economie du pays en raison de ses importantes richesses. : « A en juger par la pertinence des thématiques qui seront développées à travers une dizaine de panels par la qualité des participants, j’ose espérer que sortiront de ce haut lieu de donner et de recevoir des recommandations qui contribuerons dans une large mesure à l’accélération des réformes qui vont impacter les secteurs miniers canalisateurs de l’économie guinéenne ».

Durant deux jours, les participants venus du Niger, du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal se pencheront entre autres sur l’impact de la fluctuation des marchés des matières premières sur les économies africaines, conflit dans les zones minières et l’exploitation minière artisanale. Ainsi que les enjeux des reformes, les impacts sur les secteurs sociaux et les mécanismes de gestion de redevance minière.   

La République de Guinée dispose d’énormes ressources minières dont les plus connues sont entre autres, la Bauxite, la détection de métaux comme le Fer, le Diamant et l’Or. Malheureusement,  jusqu’à présent le pays n’a pas encore réussi à traduire son potentiel minier en richesse pour sa population.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »