orangeguinee guicopresse UBA

Guinée: quatre modules de formation en droits de l’homme remis aux autorités sécuritaires et militaires

Le haut commissariat des nations unies aux droits en Guinée(HCDH) a procédé ce mercredi 17 janvier 2018 à la remise officielle aux autorités guinéennes des quatre modules de formation en droits de l’homme destinés aux écoles nationales de police, de gendarmerie et des écoles et centres d’instruction militaires du pays.

Dans son exposé, Louis Marie Bouaka patron du HCDH a fait savoir que ces quatre (4) modules de formation en droits de l’homme sont remis à l’intention des nouvelles recrues, tous corps confondus (au niveau de la formation commune de base) ; – des officiers de police judiciaire civils et militaires ; – des Unités opérationnelles de la Police et de la Gendarmerie (Escadrons mobiles de Gendarmerie et Compagnies mobiles d’intervention et de sécurité de la Police, Bacs) ; – du Personnel Officier des Forces de Défense et de Sécurité.

Ces outils pédagogiques sont en fonction du contenu de ces quatre modules de formation.

Selon ce diplomate onusien, chacun des 4 modules de formation en droits de l’homme comporte 1 Guide du formateur ;  1 Manuel de formation;  1 Livret de poche.

«Les thématiques suivantes sont communes à chacun des 4 modules de formation en droits de l’homme: Les notions de base sur les droits de l’homme ; Une session sur la lutte contre la torture et les mauvais traitements; Des sessions sur la protection des groupes vulnérables : – Les enfants – Les femmes – Les réfugiés et les non-nationaux », indique le HCDH avant de précisé qu’un pool de 40 formateurs en poste dans les écoles, formés.

De son côté, Docteur Djeliman Osman Kouyaté président de la commission technique de suivi de la reforme du secteur de la sécurité(RSS) a invité les autorités guinéennes à poursuivre cette formation en droits de l’homme.

Pour sa part, Abdoul Kabélé Camara ministre de la sécurité et de la protection civile a dit que cette remise marque une étape importante dans la reforme des forces de défense et sécurité(FDS) de la Guinée. Pour lui, ces modules vont permettre à améliorer la formation dans les écoles de police, de gendarmerie et dans les centres d’instruction militaires.

« Il faudra veiller à l’application de ce qui sera appris dans les écoles. Il ne faut plus qu’un guinéen se blesse dans une manifestation qu’elle soit politique ou pas », a-t-il souhaité.

Prenant la parole, Général de corps d’armées Aboubacar Sidiki Camara Directeur de cabinet du ministère de la défense nationale assure la bonne intégration de ces quatre modules de formation dans la reforme des FDS.

Il invite la hiérarchie à servir d’exemple dans la pratique du contenu de ces modules.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »