A LA UNEPolitique

Guinée : le jeune tué le jour la ville morte sera inhumé le lundi

Le jeune Boubacar Sidy Diallo, âgé de 32 ans, assassiné par balle à l’occasion de la journée ville morte décrétée par l’opposition en début de semaine  sera inhumé lundi 05 Mars 2018.

Cette annonce a été faite au sorti d’une plénière des leaders de l’opposition république mercredi 28 février 2018 au QG de l’UFDG.

Selon le porte-parole de la structure politique,  la journée du lundi 05 mars sera une journée de recueillement,  de d’œil pour l’enterrement de ce jeune qui a été faussé par un gendarme.

« Le cortège quittera de la morgue Ignace-Deen jusqu’à Bambeto où nous allons assister à la prière sur le corps et il sera enterré au lieu qui est réservé aux martyrs pour l’instauration de démocratie dans notre pays », a déclaré Makanera Kaké.

Pour ce cas précis, l’opposition a décidé que désormais, ils feront en sorte que ces genres de crimes soient punis. « Nous allons mettre tout en œuvre, de faire en sorte que tous ceux qui ont été victimes des assassinats ciblés que la justice soit faite pour eux. Ils seront recherchés, arrêtés et condamnés les coupables parce que l’Etat a tous les moyens pour les trouver mais il refuse. L’opposition est décidée de mettre tout en œuvre pour que ces crimes ne restent pas impunis », a-t-il promis.

A LIRE =>  Urgent / Les premiers mots d'Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de transition 

Le mercredi 07 mars 2018, les femmes de ces victimes ont décidé d’organiser une marche blanche pour exiger la justice pour tous les morts lors des manifestations politiques, depuis l’arriver d’Alpha Condé au pouvoir parce que pour M. Kaké  « trop c’est trop ».

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »