orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Alpha Condé lors d'un entretien avec des journalistes français à Conakry
Alpha Condé lors d'un entretien avec des journalistes français à Conakry

Guinée: en autorisant le chef de file de l’opposition à rencontrer les détenus politiques, le président Condé se contredit

Le chef de l’État guinéen, Alpha Condé a accepté que l’honorable Mamadou Sylla « Sylla Patronat » président du parti de l’union démocratique de Guinée(UDG) et nouveau chef de file de l’opposition guinéenne et sa troupe puissent rencontrer les prisonniers politiques. L’information a été donnée ce samedi 06 mars 2021 par Mamadou Sylla au cours d’une conférence de presse qu’il a animée avec son équipe.

Aux dires du leader de l’UDG, il a eu un entretien téléphonique avec avec le président Alpha Condé vendredi matin. C’est au cours de cet échange que le chef de l’État lui aurait signifié qu’il acceptait cette demande du chef de file de l’opposition.

 « Il a accepté le premier point du mémo en ce qui concerne la visite que nous avons sollicitée, pour aller voir les détenus. Hier, il a donné son accord. Il a ensuite instruit son ministre de la justice, de mettre tout en œuvre pour la réalisation de cette visite. J’ai eu aussi le ministre de la Justice qui m’a aussi confirmé cette information. Celui-ci m’a demandé de faire des démarches pour la matérialisation de la visite. Juste après cette conférence, j’aurai un entretien avec mon cabinet à cet effet. La première chose à faire sera, forcément, de faire les tests Covid avant d’aller rencontrer les détenus surtout que certains d’entre eux ont été testés positifs au coronavirus », a-t-il indiqué.

A LIRE =>  Dalein “Alpha Condé veut montrer à tout prix qu’il est plus fort”

Poursuivant, il a fait savoir qu’au-delà de son cabinet, les journalistes qui vont les accompagner devront aussi faire le test.  « Nous devons aussi adresser au ministre de la Justice la liste des détenus que nous voulons rencontrer pour qu’ils prennent les dispositions nécessaires. Je voulais rencontrer tous les détenus, mais on m’a fait comprendre que je ne pourrai pas parce qu’ils sont nombreux », a-t-il précisé.

 

Il y a quelques jours, au cours d’une rencontre avec le président de la République, le chef de file de l’opposition et son équipe avaient remis un mémorandum au chef de l’État. Le premier point de ce mémorandum était la demande de rencontre avec les prisonniers politiques.

En acceptant cette demandant de Mamadou Sylla et son cabinet, Alpha Condé se contredit. En effet, il déclarait il y a quelques jours qu’il n’y a pas de détenus politiques en Guinée. La question que beaucoup d’observateurs se posent est celle de savoir si Ousmane Gaoual, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah, Ibrahima Chérif Bah, Étienne Soropogui accepteront de rencontrer honorable Mamadou Sylla et son cabinet.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better