A LA UNEEducation

Formation des enseignants du privé: le Gouvernement promet un appui aux fondateurs mais pose des conditions

La formation des formateurs reste un élément fondamental pour la qualification du système éducatif guinéen. C’est dans cette optique que le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabetisation a promis au nom du gouvernement de la transition, un accompagnement afin d’appuyer les fondateurs, lesquels il demande de donner d’abord le ton.

Cette annonce du ministre Guillaume fait suite à sa rencontre avec les fondateurs des écoles privées du pays, tenue à la Direction de l’Institut National de Recherche et d’Action Pédagogique (INERAP). Après avoir passé en revue des difficultés qui assaillent le système éducatif guinéen notamment la problématique liée à la formation des formateurs du privé, le ministre Guillaume veut que les fondateurs mettent tout de suite leurs pieds sur l’accélérateur afin de répondre à la politique de refondation de l’État.

« Nous allons nous investir en tante que gouvernants dans la formation de vos enseignants, mais acceptez vous aussi de donner le ton. Prenez une partie de ce que vous gagnez pour former vos enseignants. Un enseignant doit se mettre à jour. Comme quelqu’un l’a dit, il faut être informé pour informer. Acceptez donc informer vos enseignants. Engageons une partie de ce que nous avons pour former ceux qui forment nos élèves» , a promis le ministre de l’éducation nationale.

A LIRE =>  Labé_ Examen de sortie: Des résultats satisfaisants pour la region

Pour cet éducateur, l’enseignant doit être celui-là qui ne doit penser qu’il vient dans ce métier pour être soulagé. C’est plutôt un sacerdoce, car l’enseignant est un faiseur d’hommes qui est appelé à rendre service à l’humanité et à son pays.

Sâa Robert Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »