orangeguinee guicopresse UBA

Fête du travail en Guinée : le premier ministre se dit deçu

Dans son discours tenu à la célébration de la fête internationale du travail au palais du peuple de Conakry, le premier ministre a demandé aux syndicalistes de veiller à ne pas tuer le travail en cherchant à améliorer les conditions du travail.

Pour commencer, Le premier ministre a interpellé les travailleurs sur le fait que le pays à besoin de se développer.

« Au moment où le président de la République montre l’exemple au yeux de la Guinée en redoublant d’effort sur tous les terrains pour lancer des chantiers et initier des projets. Les travailleurs et travailleuses doivent savoir que ce pays a d’abord besoin de développement ».

Dans la même lancée, le premier ministre a estimé que: « Le combat que nous devons mener doit avant tout être un combat pour le développement de la Guinée. Le combat pour des conditions de travail certes, mais nous devons veiller à ne pas tuer le travail en cherchant à améliorer les conditions du travail ».

Il a poursuivi en rappelant que « nous sommes tous Guinéens et Guinéennes que ce soit le gouvernement ou les représentants de cette nation, nous sommes tous concernés par la cause du travail et des travailleurs. Et nous devons nous engagés à œuvrer dans cette direction ».

De poursuivre, le premier ministre a appelé les uns et les autres de mener un combat d’unité parce que selon lui,  «les enjeux qui nous concernent sont des enjeux nationaux. Et cela doit se faire dans l’unité et dans la discipline».

«Nous somme ici réunis pour célébrer la fête des travailleurs. C’est un moment solennel mais nous constatons malheureusement que cette unité et cette discipline ne sont pas toujours de mise. Tous les travailleurs doivent se sentir concerner et quand ils viennent ici ils doivent savoir que nous somme là pour partager ce moment avec eux ».

« Je trouve quelque peu décevant de voir que chacun fait sa part et après il s’en va. Nous sommes ici pour fêter tous les travailleurs de Guinée et nous aurions aimé voir tous les travailleurs ici partager ce moment avec nous », a-t-il regreté.

Lamarana Diallo

Te: (+224) 623 27 55 45

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »