orange guinee guicopres uba guinee votre

Guinée : le central syndical dénonce des problèmes

L’humanité célèbre chaque 1er mai la fête internationale du travail. Cette année en Guinée, ce 132e anniversaires de la fête du travail est placée sous le thème: « dialogue social au service du travail décent»

Après avoir donné quelques acquis obtenus par les syndicalistes auprès du gouvernement. L’inter-central CNTG, USTG dénonce quelques problèmes dont sont victimes les travailleurs de Guinée.

Selon le secrétaire général de la CNTG ces problèmes sont entre autre, l’impunité ainsi que le comportement déloyale des certains employeurs qui violent quotidiennement les lois et règlements.

«Parmi ces violations nous relevons les licenciements abusifs, le harcèlement de tous genre, la stigmatisation, l’opposition à toute syndicalisation des travailleurs dans certaines entreprises privés».

Outre ces violations qui gangrènent notre pays il faut aussi rappeler l’insécurité grandissante qui perturbe la vie de nos population et décourage les investisseurs tant nationaux qu’internationaux.

«Les tracasseries des forces de l’ordre, les barrages non conventionnels, les braquages dans les villes comme en compagne la non application correcte des décisions de justice».
Pour Amadou Diallo, ces maux persisteront aussi longtemps qu’une gouvernance vertueuse ne soit pas instaurer.

«Une gouvernance qui permettra la réduction du train de vie de l’Etat, pour faire face aux problèmes essentiels de développement. L’implication des travailleurs et de leurs représentants dans la formulation de politique et programme de développement du pays notamment le suivi budgétaire».

L’inter-central CNTG, USTG à cet effet a suggèré: «le déplacement de la caisse de cotisation à la caisse nationale de sécurité sociale en vue de l’amélioration des conditions de retraite dans le secteur privé. Le fonctionnement effectif de deux institutions de protection sociale des fonctionnaires. A savoir la caisse nationale de protection sociale de l’Etat et l’institue nationale d’assurance maladie par la cotisation des travailleurs à hauteur de 5% et de 2%pour les retraités».

Des mesures qui permettront d’accélérer la prise en charge des frais médicaux et de pansions des retraités, a expliqué le secrétaire général de la CNTG.

Lamarana Diallo

Tel: (+224) 623 27 55 45

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »