Le viol notamment sur les mineures est devenu récurrent en Guinée. Le dernier cas en date est le viol sur une fillette de 11 ans élève en 5ème année de l’école primaire par un étudiant de 33 ans à Dôti dans la sous-préfecture de Khorira préfecture de Dubréka en basse Guinée, apprend-on de sources citées par les médias publics.

Selon nos informateurs, le présumé violeur du nom de Tidiane Camara venait souvent dans la famille de sa victime pour chahuter avec la jeune sœur de celle-ci.

« Avant son acte, l’accusé aimait venir dans la famille de sa proie s’amuser avec la petite sœur de cette dernière, une fillette de 04 ans qu’il appelait sa femme. Le samedi, 18 novembre dernier, il s’est encore rendu, comme d’habitude, dans cette même famille pour s’amuser avec la fillette de 4 ans. Lorsqu’il a constaté qu’aucun regard indiscret n’était sur lui, il est sorti avec la fillette. C’est en ce moment que la grande sœur de celle-ci est venue constater que le jeune homme mal connu par sa famille a disparu avec la petite. Elle s’est aussitôt lancée à leur recherche et les rattrape vers le terrain de football de la localité. Tidiane laisse tomber à terre la fillette de 04 ans, blessant celle-ci au visage pour se jeter sur la grande sœur qu’il a violée à ciel ouvert. Ce sont les cris de la victime qui ont alerté la population, qui a vite accouru vers les lieux. La fille saignait, alors que le présumé auteur, Tidiane Camara a pris la poudre d’escampette. Il est pourchassé et fut rattrapé», explique un confrère de l’agence guinéenne de presse basée dans la préfecture de Dubréka.

Aux dernières nouvelles, l’accusé médite sur son sort dans les locaux de la gendarmerie de la localité en attendant son éventuel procès.

Il y a quelques jours, c’est une élève de 10 ans qui a été violée par un enseignant dans une salle de classe à Conakry.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER