Rate this post

Au moins six morts ont été recensés le mercredi 1er janvier 2014 sur la plage de Lambanyi où une nombreuse foule de jeunes s’est rendue pour assister au spectacle du reggaeman guinéen Takana Zion.

Selon la télévision nationale qui a montré les images, la montrée brutale des eaux serait la principale cause. Des témoins ont affirmé que la marée est montée avec force aux environs de 18-19, alors que la foule, très nombreuse se trouvait sur cette plage située dans la commune de Ratoma, au Nord-Est de la Capitale guinéenne.

Apeurée, la foule a tenté de se sauver par l’unique sortie à travers un pont en bois, les autres préférant emprunter la plaine. Conséquence, six morts ont été retrouvés sur place, l’artiste lui-même abandonné et de nombreux spectateurs sont portés-disparus. Ce qui a amené l’un des témoins à déplorer la défaillance dans l’organisation de ce spectacle et le manque de mesures de sécurité appropriées.

Dans le passé, de pareil drame avec un bilan moins lourd avait été enregistré.
Toute fois, cette situation doit réveiller les autorités qui, à l’image des pays voisins, doivent organiser l’occupation et l’exploitation des lieux touristiques du pays en apportant la sécurité requise et la rentabilité qui sied (avec nécessairement la possibilité de création d’emplois).

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here