orange guinee guicopres uba guinee votre

Dinguiraye: divisée, l’UFDG peine à trouver un candidat consensuel pour les élections communales

Le bureau fédéral de l’union des forces démocratiques de guinée (UFDG) à Dinguiraye traverse une crise de leadership. Une crise qui a été entretenue par les hauts responsables de cette formation politique depuis des années ‘’sans aucune sanction’’.

Selon nos informations, le président de la Délégation Spéciale de cette préfecture, Amadou Tidiane Bah a créé un bureau parallèle à celui du bureau fédéral dirigé par Abdoul Kébé choisi par le parti UFDG pour la candidature indépendante à la Commune de Dinguiraye centre.
Interrogé sur cette situation que traverse l’UFDG dans cette préfecture à l’approche des élections communales qui était acquises à l’opposition, le député uninominal de cette circonscription, Honorable Fodé Bocar Maréga répond : « vous savez il y a quelque chose qui est un peu malsaine à Dinguiraye, où actuellement personne ne suit les règles. Nous avons une fédération à Dinguiraye qui a tranchée sur la liste de l’UFDG de cette préfecture dont Abdoul Kébé a été retenu comme tête de cette liste. Maintenant l’ancien président de la Délégation Spéciale, Amadou Tidiane Bah a fait une liste indépendante, en même temps il se permet d’inaugurer un siège qui porte les photos du président Cellou Dalein Diallo. Donc, nous nous allons porter plainte contre cet état de fait. Aussi le parti va se réunir pour réagir face à cette liste soit disant indépendante qui est caduque, parce que l’UFDG n’a pas de listes indépendantes dans le pays. Le parti n’a qu’une seule liste qui est l’UFDG et que le président Cellou soutient », a-t-il précisé. 

Pour le parlementaire, le parti prendra des décisions contre tous ceux et toutes celles qui ont quitté leur formation politique et présenter des candidatures indépendantes : « Maintenant ceux qui ont quitté l’UFDG pour aller former une liste personnelle pour dire une liste indépendante seront exclus du parti. Ils ont montré qu’ils sont contre les statuts du parti, ils sont contre l’UFDG et ils sont contre Cellou Dalein Diallo ». 
Le désordre que traverse l’UFDG à Dinguiraye ne date pas d’aujourd’hui a reconnu l’uninominal : « cette confusion vient de loin, des décisions ont été prises mais il y a eu des précédents qui n’ont pas abouti à des sanctions. Il faut que ceux-là qui veulent combattre l’UFDG par des considérations ethno ethniques soient démasqués et sanctionnés. Et je pense que cette fois Cellou Dalein prendra ses responsabilités pour que l’on finisse avec ces querelles. Nous souhaitons que des sanctions tombent », a-t-il ajouté. 

Des son côté, joint au téléphone le président de la délégation spéciale confirme: « oui on a crée un siège au nom de notre liste indépendante, on a également déposé notre liste avant hier et elle a été validée (je suis en tête de liste. mais je tiens à vous dire dire qu’on reste toujours UFDG à moins que l’UFDG nous exclus » a entamé Amadou Tidiane Bah.

Il est revenu sur les raisons qui l’ont motivé a désolidarisé du parti de l’UFDG grâce à qui il est devenu président de la délégation spéciale. « Nous nous sommes rendus à Conakry (Abdoul Kébé et moi), le président Cellou nous a reçus dans le cadre d’une réconciliation. Parce qu’il compte beaucoup sur Dinguiraye et ne veut pas entendre des querelles dans cette localité… Avant notre retour, le choix des membres des différentes listes a décidé comme suit : les membres des bureaux et sections de l’ufdg doivent faire l’objet d’un partage équitable entre Abdoul Kébé et moi, chose que ce dernier a catégoriquement refusé. C’est ainsi que j’ai décidé de présenter une candidature indépendante », justifie-t-il.

Mais pour certains, le Rpg arc en ciel serait derrière la candidature d’Amadou Tidiane Bah. Une accusation qu’il nie catégoriquement. : « C’est archi faux, on m’accuse que le Préfet m’a donné 50 millions et que le Président Alpha Condé m’a donné 100 millions de francs guinéens plus un véhicule pour que je puisse quitter l’UFDG, tout ça c’est archi faux », a-t-il démenti. 
Plus loin, il affirme être prêt a quitté définitivement le parti de Cellou si l’on arrivait à l’exclure dudit parti. « Je ne décide pas de quitter l’ufdg, mais si le parti m’exclut je ne dirais pas le contraire. Déjà, certains partis sont venus me voir pour que je sois à la tête de leurs listes respectives j’ai refusé, c’est le cas de l’Union pour le Renouveau (UPR) de Bah Ousmane, de la Nouvelle Génération pour le Changement (NGC) de Thierno Mamadou Bah », a-t-il dit indiqué.

 
Aux dernières nouvelles Cellou Dalein Diallo doit effectuer une visite urgente à Dinguiraye pour tenter de réconcilier les deux parties, mais Amadou Tidiane Bah conseil leur président de rester tranquille à Conakry et observer cette situation a distance : « si Cellou vient actuellement à Dinguiraye il va gâter le parti UFDG, s’il vient à l’heure-là ça veut dire qu’il est venu gâter son parti. S’il vient soutenir celui que les gens refusent, nous ne serons pas d’accord parce qu’Abdoul Kébé refuse toute médiation allant dans le sens de la réconciliation ».

Si cette situation que traverse le parti qui est venu toujours en première position selon les résultats des élections passées, le RPG arc en ciel venu aussi toujours deuxième peut se frotter les mains à l’horizon des élections communales, législatives et présidentielles.

 
Affaire à suivre… 

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/ 666 369 744

mbooumar@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »