Politique

Lansana Kouyaté quitte le FNDC-Politique

Le monde politique guinéen continue sa mutation, ce mercredi 31 mars 2022, une Coalition politique et électorale dénommée Convergence Centriste pour l’Espoir (CCE) a été créé.

Une dizaine de parti politiques dont, PGG, NGPP, PDT, UNED, ADN, GEM, NSG, PTG, PPR, PNG, PGU, PDP, ADNG et PGUD composent cette nouvelle coalition politique qui est placée sous la présidence de Lansana Kouyaté, président du parti de l’Espoir pour Développement National (PEDN).

Dans son discours de circonstance, Lansana Kouyaté affirmé :

« Depuis des mois, nous avons travaillé à asseoir une alliance politique. Les fondements de cette alliance sont notre irréversible engagement à respecter les valeurs, toutes les valeurs que nous partageons. C’est l’option d’un centrisme démocratique où l’Etat jouera son rôle régalien de la représentation nationale et l’entreprise privée celui de la liberté individuelle de promouvoir le marché libre. Ainsi, reconnaissons-nous l’un et l’autre comme les indispensables outils à harmoniser l’égalité sociale et la liberté d’entreprendre ; source du bien-être général et du droit à la propriété individuelle. Si nous avons mis tant de mois à concrétiser notre alliance, c’était pour nous donner le temps de tracer les sillons de la confiance réciproque. Celle-ci est fondée sur la prévalence du long terme sur l’immédiat très souvent guidé par d’autres motivations d’intérêt immédiat. Notre engagement n’est pas non plus simplement à but arithmétique où la résonnance du nombre serait susceptible de faire impression. Notre confiance est de mener ensemble le combat politique pour donner à la Guinée une chance de décollage économique, d’unité sociale et nationale, de vitalité artistique et culturelle, d’expansion sectorielle, tous secteurs compris pour le bien-être et le mieux être des guinéennes et guinéens »,a-t-il fait comprendre dans son discours.

Cette nouvelle coalition vient s’ajouter à la vingtaine déjà existante.

A LIRE =>  «Avec la CRIEF, les voleurs des derniers publics ne dorment plus tranquillement», selon Dr Ousmane Kaba

 

Aissatou

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »