Rate this post

Le député uninominal de la Préfecture de Dinguiraye, Fodé Amara Bocar Maréga a annoncé, le samedi 3 juin 2017, la mise en place très prochainement d’une Banque dans la cité sainte d’Elhadj Oumar Tall. Cela, au bénéfice des habitants de cette ville, qui ont longtemps souffert dans le cadre de la transaction des billets de banques.

Selon le Parlementaire : « Aujourd’hui nous avons la chance qu’une banque va s’installer à Dinguiraye ; les négociations qui ont débuté il y’a longtemps sont très avancées ; une façon de dire que les préoccupations des populations de Dinguiraye sont les miennes. Raison pour laquelle, elles verront très bientôt leur Banque, qui est d’ailleurs l’une de mes priorités en tant que député uninominal de cette circonscription électorale. Une fois qu’elle va s’installer, elle commencera à gérer les comptes publics qui sont gérées jusque-là par des délégations spéciales. Je pense qu’avec cette banque, il y’aura plus de transparence dans la gestion communale ainsi que dans des collectivités locales. Parce que, les fonds provenant de la société minière de Dinguiraye destinés pour les collectivités seront désormais virés dans cette banque, les comptes des entrepreneurs bénéficiaires des marchés seront aussi domiciliés dans cette banque. En ce moment, le contrôle et le suivi seront de mise », a annoncé Dr Maréga.

De poursuivre, a dit qu’une transparence claire est attendue dans les prochains jours à Dinguiraye: “ce qui m’amène a demandé à l’ensemble des populations de Dinguiraye de me faire confiance. Il ne faudrait pas que leurs esprits soient détournés par des personnes mal intentionnées qui continuent à raconter des conneries. Celles-ci doivent comprendre que les temps ont changé, elles ne pourront plus faire comme avant, car, on les a repéré ».

Mais quelle est cette banque qui sera la première a s’installé dans cette ville religieuse et aurifère ? Pour l’heure, l’honorable Dr Maréga ne souhaite pas donné le nom de cette banque : « je ne voudrais pas donner le nom de cette banque-là d’abord. Car, j’attends l’avis officiel. En tout cas, toutes les études sont en cours ; déjà les dernières enquêtes ont été faites, il ne reste maintenant que le démarrage. C’est pourquoi, je demande aux populations de la cité sainte d’Elhadj Oumar Tall de mettra à profit ce mois saint de Ramadan à multiplier les prières et faire des bénédictions pour que les choses aillent plus vite », a-t-il sollicité.

Le député de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’honorable Fodé Amara Bocar Maréga, a saisi cette occasion pour faire une mise au point envers ceux qui minimisent sa dernière sortie relative à la vente des cahiers de charges des actions de cette année. « J’ai appris qu’il y’a petit groupe de malins qui veut tenter de contrecarrer ma mise en demeure de tout cadre qui tenterait cette fois si, de détourner les fonds destinés à la population de ma circonscription électorale pour leur intérêt personnel. Mais une fois encore, je persiste et je signe, cela ne marchera pas. Que les personnes qui s’agitent déjà restent tranquilles. C’est un combat que j’ai enclenché dès après mon élection pour défendre l’intérêt des citoyens de Dinguiraye, et ce combat va continuer jusqu’au bout », a-t-il indiqué.

L’ancien président de l’Association des victimes de Camp Boiro, a également rappelé son parcours toujours dans le cadre de défendre les intérêts de cette préfecture. « Depuis que j’ai été élu, mon but a toujours été de créer un Conseil Préfectoral de Développement(CPD), un conseil qui pourrait s’intéressé au développement de la ville, aussi pour que les ristournes de la société minière de Dinguiraye servent les populations. Un combat qui est connu par ces populations. Mais j’ai toujours été combattu par les préfets précédents et leurs proches. Raison pour laquelle les cahiers ont été vendus durant cette période et cela n’a rien changé dans cette préfecture.

Il faut dire qu’il y’a années que l’on parle de ces ristournes, qui n’ont pas encore servi les populations de cette ville. Car, jusqu’à présent les populations de Dinguiraye centre sont insatisfaites, celles des communes rurales, c’est-à-dire les sous-préfectures également », a déploré l’uninominal.
Soucieux de l’avenir de cette préfecture qui a longtemps vécu des détournements durant de nombreuses années, le député lance un appel aux dinguirakas : « Je dirais tout simplement aux populations de Dinguiraye de rester serein et attendre la mise en place d’un Conseil Préfectoral de Développement (CPD) propre. Un Conseil qui aura la l’attitude de contrôler tous les fonds destinés à cette ville pour son développement. En tout cas moi je suis serein, et bientôt ceux-là qui ont l’habitude de brader les fonds provenant de la SMD seront convoqué à la justice pour qu’ils s’expliquent. Car, la phase de la tromperie des citoyens de Dinguiraye est terminée, une nouvelle bataille a vu le jour, celle de dénoncer, convoquer tout cadre qui s’hasarderait à prendre ce qui appartient à Dinguiraye en particulier et la Guinée en général ».

Le 6 février 2016, à l’occasion de la Journée nationale de l’orpaillage tenue à Kankan (Haute Guinée), le Président Alpha Condé, avait promis d’aider la corporation des orpailleurs de chaque localité, cela en encourageant les banques à s’y installer pour réduire les braquages etc. « Nous allons encourager des banques à s’installer dans les zones d’orpaillage pour éviter le transport des ressources jusqu’à Conakry (capitale guinéenne). Nous allons également créer des brigades pour assurer la sécurité des orpailleurs », avait-t-il promis.

A suivre…
Oumar M’Böh pour aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here