Rate this post

La ville est Boké, à 300 kilomètres de Conakry était en proie à des manifestations des jeunes ce lundi. A en croire à plusieurs sources contactées par notre rédaction, la mort d’un motard dans un des quartiers du centre-ville serait l’origine des émeutes.  Le vendredi dernier, un corps sans vie d’un jeune Landouma mutilé a été retrouvé en état de putréfaction.

Trois jours plus tard, les jeunes appartenant à cette communauté ont manifesté pour que la lumière soit faite sur ce crime. Selon le préfet de Boké, le bilan de la journée de manifestation d’hier, aucune perte en vie humaine, des dégâts matériels importants. Par ailleurs, les autorités préfectorales soutiennent qu’une enquête est déjà ouverte pour déterminer l’auteur du crime.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here