Des miches de pain vendues à Conakry
Des miches de pain vendues à Conakry

Les boulangers de Guinée qui sont plus de quinze milles membres  regroupés dans une fédération, menacent de cesser leurs activités liées à  la production de pain dès le 16 avril 2018.

Cet avis de grève à été transmis à travers une déclaration. Cette décision a été prise après plusieurs rencontres tenues par cette fédération.

Si cette grève aura lieu ces acteurs de la fourniture du pain dénonceront selon eux  « la mauvaise qualité de farine fabriquée par certaines minoteries de la place, la quantité insuffisante de farine contenue dans les sacs d’une autre minoterie, la surtaxassions douanière imposée par l’Etat sur les importations de farine, mais aussi le manque de dialogue entre eux et les usines de farine implantées dans le pays ».

Dans cette même lancée, ils réclament le fonctionnement des boulangeries modernes promises par le président Alpha Condé.

Selon eux, ils déclencheront dans un premier temps une grève de trois (3) à quatre (4) jours sur le territoire national avant de prendre une possible décision de flambé du prix de pain dans le pays.

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

Tél : (+224) 622 34 45 42

Zezguilavogui661@gmail.com