Labé: la coopérative régionale des boulangers s’apprêtent à faire grève

Une vendeuse de pain (photo d'illustration)
Une vendeuse de pain (photo d'illustration)

Depuis quelques  semaines  une  crise  est  pressentie  dans  le  secteur de  la  boulangerie  en  République  de  Guinée. En  cause le  fait  que  le  poids  du sac  de  farine est  trafiqué et  déficitaire  de quelques  kilos  sur  les  50 normaux et aussi  parce  qu’un  adjuvant mélangé à  la  farine  compromettrait  le  produit  final  et  leur  vaudrait un manque  aux  alentours  de  17000 francs  par sac, une  énorme  perte  à l’échelle nationale.

Sur  la  question  Fodé  Kaba président  de  la  coopérative  régionale  des  boulangers  et  pâtissiers  de  Labé  est  clair, un dialogue  doit  s’ouvrir  dans  les  jours  à  venir  s’il  échoue, la  production  de  pain  connaitra  un  coup  d’arrêt  à compter  du  mercredi  prochain.

Déjà  à Lelouma , en  début  de  semaine  les  boulangers  ont  battu  le  pavé, Mr  Kaba rappelle  que  ce  mouvement  est  indépendant de celui  qui  s’apprête  à  éclore même  s’il  précise  qu’il  est  sûr  que  ce  coup  d’éclat n’est  pas  en  soi  isolé  des  revendications  dont  la  coopérative  faitière  qui  est  celle  nationale  et l’antenne  régionale  sont  porteuses.

Aussi, à la question de  savoir si  cette  volonté de  paralyser  la  production  du  pain n’est  pas  liée  au  ramadan dont  le  coup  d’envoi  sera  donné  à  la  mi  mai Fodé  Kaba  répond aucunement.

Toutefois, notre  interlocuteur n’a  pas  voulu vendre  la  mèche  sur  la  quantité de  pain que  les  boulangers  peuvent  tirer d’un  sac selon  les  différentes  offres  faites  à  l’heure  qu’il  fait  par  les  professionnels  du  secteur. Une journée  longue  comme  une  journée  sans  pain, c’est  tout  le  malheur que  je  ne  souhaite  pas  aux  guinéens  en  ce  moment pour  qui  sait combien  de  fois  les  guinéens  en raffolent.

                                                                                                                                    Ousmane K. Tounkara