orangeguinee guicopresse UBA
Cellou Dalein Diallo, président de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, président de l'UFDG

Cellou Dalein: « nous n’allons pas prendre des armes comme Alpha Condé l’a fait en 2000»

Le chef de file de l’opposition guinéenne a déclaré fermement « qu’il ne s’arrêteront pas cette fois-ci tant qu’ils ne seront pas satisfait de leurs revendication », concernant les résultats provisoires des communales du 04 février dernier.

Cellou Dalein Diallo, lors de l’assemblée générale de son parti l’UFDG samedi 24 février  a indiqué à ses  sympathisants que peuple a décidé de sanctionner Alpha Condé dans les urnes, il a décidé de sanctionner la classe politique dans les Commission Administrative de Centralisation des Votes (CACV), en volant les suffrages des partis politiques de l’opposition.

« Ce n’est plus acceptable parce que notre combat pour demain n’aurait aucun sens si nous nous soumettons aux décisions prisent par les CACV, qui sont loin de refléter la réalité des urnes. C’est notre droit le plus absolu d’exiger par tous les moyens légaux la restitution de ce qui nous a été arbitrairement enlevé », a indiqué le leader de l’UFDG.

Il dit après d’être fier de constater que ses militants sont prêts et mobilisés, « on ne s’arrêtera pas tant que  nous ne seront pas entendu. J’ai dit la dernière fois, que nous n’allons pas suivre les conseils de Monsieur Alpha Condé lorsqu’il était dans l’opposition, suggérait de prendre les armes si les élections sont volées. Nous avons décidé ensemble qu’on ne prendra pas les armes contre notre peuple comme il l’a fait en 2000. Mais, nous allons nous battre par tous les moyens légaux et nous avons décidé que nous commençons Lundi 26 février par une ville morte », a-t-il lancé.

Il a poursuivi son discours en soulignant qu’ils continueront les autres formes de manifestations pacifiques, comme les meetings, les marches jusqu’à ce que leurs droits soient rétablis, leurs suffrages soient rendus, leurs sièges restitués, les quartiers dans lesquels ils ont gagné  qu’ils puissent installer les chefs de quartiers.

« Je vais le dire calmement mais fermement, on ne reculera pas », a-t-il prévenu avant d’inviter  ses sympathisants à la lutte.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »