orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Grève des enseignants: le gouvernement tente de calmer les ardeurs des grévistes

A travers un communiqué lu vendredi 23 février 2018 dans ondes de la radio nationale, le gouvernement guinéen compte mettre fin à la crise éducative déclenchée le 12 février dernier par le SLECG d’Aboubacar Soumah en augmentant leur salaire à 10%.

Selon le communiqué, le ministère de l’Education Nationale et de l’alphabétisation à encore fustigé le comportement du camp d’Aboubacar Soumah, avant d’inviter les parents d’élèves à envoyer leurs enfants à l’école le lundi 26 février 2018.

Poursuivant le même communiqué, le gouvernement annonce une augmentation de salaire de 10%, conformément à un accord signé en 2017. Ce qui est contraire aux recommandations des grévistes qui insistent à ce que l’État les remet leurs 40% qui les ont été prélevés avant de commencer toutes négociations.

<< Toutes les dispositions sont prises pour sécuriser les écoles afin que les cours se tiennent dans les meilleures conditions>>, a rassuré le ministre Ibrahima Kalil Konaté

Le ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation saisit cette occasion pour informer les enseignants que les 10% d’augmentation de salaire, sont déjà appliqués sur les salaires du mois de février, conformément au protocole d’accord du 09 octobre 2017.

Poursuivant, le communiqué a appelé les Inspecteurs Régionaux de l’Education (IRE), les Directeurs Préfectoraux et Communaux de l’Education (DPE et DCE), et les Chefs d’établissements à oeuvrer pour la reprise normale des cours.

A LIRE =>  9 ème législature: Une Assemblée à l'allure timide, complexée, complaisante, hésitante et fermée sur elle même!

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »