A LA UNENouvelles des Regions

Grèves des enseignants: des élèves dans les rues de la ville de Coyah

Déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) le 3 octobre dernier, la grève des enseignants continue de paralyser le système éducatif guinéen. Les manifestations d’élèves se multiplient à travers le pays.

Des sources locales nous apprennent que les élèves du lycée public « Filly » dans la commune urbaine de Coyah en basse Guinée ont barricadé la route nationale numéro 1 ce mercredi 21 novembre 2018.

Aux dires de nos informateurs, les usagers de cette route ont été bloqués par les manifestants.

Aux dernières nouvelles, le calme est revenu dans la commune urbaine de Coyah et la circulation a repris.

Malgré le gel de leurs salaires et la menace de radiation, les grévistes qui réclament un salaire de base de 8 millions sont déterminés à poursuivre leur mouvement jusqu’à obtenir satisfaction.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du 10 octobre:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks