Rate this post

Le chef de file de l’opposition guinéenne,  Cellou Dalein Diallo voix la chute du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, à partir du moment qu’il a constaté une forte mobilisation lors de la précédente marche de l’opposition républicaine sur l’autoroute Fidel Castro le 4 octobre dernier.

C’est en marge de la réunion hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (l’UFDG), Samedi 21 octobre 2017, que le leader du parti Cellou Dalein, a essayé de convaincre ses militants le résultat de leurs efforts sur le parti adverse.

Pour lui le parti au pouvoir, Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG alliance Arc-en-ciel) est complètement tombé. Le parti est en train de se dissoudre petit à petit à cause de la mauvaise gouvernance du président de la République Alpha Condé et la pression de l’opposition, dénonçant certaines tares du pouvoir à travers des manifestations.

« Je suis très content de vous, de vos mobilisations. C’est grâce à vous aujourd’hui, bientôt, on va atteindre à notre objectif. Donc continuons sur cette allure, car la fin du combat n’est plus loin. Aujourd’hui, le RPG est à terre. Parce que le peuple a compris. Cela se manifeste à travers notre dernière manifestation sur l’autoroute Fidel Castro où les gens sont sortis massivement pour nous applaudir et nous encourager », a-t-il déclaré.

Le leader a poursuivi, qu’ils ont beaucoup subit, mais bientôt, ils vont arriver à la destination. Et quand ils seront à cette destination, Cellou Dalein a tenu promettre, « nous allons réconcilier les guinéens. Nous feront en sorte que les fils de ce pays vivent dignement dans le respect de ses droits. On fera des concessions qu’il faut pour que les guinéens se retrouvent réconcilier dans la confiance et dans la tolérance », promet-il avant d’indiquer que la haine des guinéens aujourd’hui n’est pas une fatalité.

« C’est un fait dû aux inconscients qui ont pris malheureusement les règnes du pouvoir et qui divisent notre peuple ».

Il a ajouté qu’il  compte sur ses militants et il les invite à continuer de résister. De ne pas se laisser faire instrumentaliser par la justice pour les intimider ou les distraire afin  qu’ils ne s’occupent pas des décisions que prenne le pouvoir pour affaiblir l’UFDG. « Ils le font c’est pour faire passer des procès inacceptables,  pour faire un troisième mandat. Et ça, je sais que ça ne sera pas une affaire de l’UFDG. Le peuple de Guinée n’acceptera pas ».

Enfin le chef de l’opposition guinéenne est sûr que la Guinée à changer, mais Alpha Condé, dans les visions ne le sait pas. Parce que Selon M. Diallo il y a des gens qui le disent « le peuple est derrière  toi, fonce pour le troisième mandat.  Ça passera, nous sommes là, celui qui bouge, on va le tapé. Ça ne marchera », a-t-il averti.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : +224-620-10-70-71

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here