Rate this post

Des tohu-bohus et de mouvement de panique règnent en ce moment même dans la plus grande garnison militaire du pays. Les habitants de l’intérieur du camp et les quartiers environnant quittent pour rejoindre d’autres quartiers. Selon des nombreux témoins, des grandes déflagrations ont été entendus. A en croire une habitante à l’intérieur du camp, des feux ont été vus dans le bataillon de char vers 4heures 30 de ce dimanche matin.

Des habitants du quartier Koloma ont vu une grande foule dans les rues en train de chercher des refuges. Plusieurs camions des sapeurs-pompiers ont été aperçus en train de se diriger vers le camp. Au moment où nous publions cette dépêche (à 5h25), les détonations sont moins fréquentes. A suivre.

Alpha Oumar Diallo, Zézé Guilavogui et Lamarana Diallo pour Aminata.com

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here