Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo se dit très satisfait de la marche pacifique du 2 août dernier organisée par l’opposition républicaine. Il a lancé ses sincères remerciements à ses militants de l’UFDG à l’occasion de l’assemblée générale du parti samedi 5 août 2017 à Conakry.

Il s’est par la même occasion justifié de leur raison de suspendre les manifestations avant de mettre en garde le gouvernement et les institutions chargées de mettre en œuvrele contenu de la circulaire présidentielle.

Cellou Dalein, a-t-il levé le défi comme il a toujours promis lors des précédents meetings organisé par l’opposition républicaine ? C’est-à-dire que la marche du 2 août allait être incomparable à celles des précédentes manifestations. Le président de l’UFDG, se dit fière d’avoir mobilisé avec ses paires de l’opposition républicaine plus d’un million manifestants le jour de leur dernière marche. « Je suis fière de vous parce que je suis convaincu que chacun de vous a fait le maximum de lui-même pour le succès de nos manifestations. Ça été un grand succès », s’est-il réjoui.

Pendant la préparation de cette marche, certains membres du parti au pouvoir le RPG Arc-en-ciel et d’autres leaders qui ont boudé l’opposition croyaient la crise de l’opposition en termes de mobilisation. Mais selon Cellou Dalein Diallo, cela a été tout a fait le contraire. « Grâce à la presse nationale et internationale, le monde entier a compris que c’est Alpha Condé qui est isolé, ce n’est pas l’UFDG ni l’opposition. Parce que tout le monde a vu cette marée humaine, des hommes et des femmes épris de justice, de démocratie qui ont marché massivement derrière l’opposition républicaine ».

Concernant la suspension des manifestations jusqu’au départ des pèlerins guinéens, le chef de file l’opposition a tenu à apporter des précisions pour faire comprendre aux militants du parti le plus peuplé de l’opposition guinéenne (UFDG). « Je sais que beaucoup d’entre vous sont un peu deçu de la suspension des marches de l’opposition républicaine. Avant qu’on annonce cette information à la presse, j’avais réussi l’ambassadeur de l’Allemagne que je rencontre souvent depuis des longues dates. On n’a pas parlé de suspension de nos manifestations. Par contre, les 2 et 3 août, j’ai réussi beaucoup d’appels personnellement des associations religieuses et des pèlerins qui nous ont demandé de suspendre nos manifestations pour permettre aux candidats au pèlerinage d’accomplir tranquillement les urgences nécessaires à leur départ. Le 2 août même il y’ en avait beaucoup qui devraient aller se faire vacciner pour récupérer leurs passeports et faire certaines démarches à la ligue islamique, personne n’a pu répondre au rendez-vous à cause de notre manifestation. Donc comprenez que, c’est pour marquer notre soutien à nos compatriotes qui sont des musulmans que nous avons décidé de suspendre jusqu’à la fin des organisations de départ des pèlerins guinéens », s’est-t-il justifié.

Il a par la même occasion prévenu le gouvernement d’Alpha Condé et les institutions chargées de mettre en œuvre le contenu de la circulaire présidentielle. « S’il n’y a aucun signal fort, montrant que le gouvernement et les institutions compétentes ne sont pas entrain de prendre des dispositions, mettre en œuvre le contenu de la circulaire présidentielle, on reprendra rapidement nos manifestations dès après le départ des pèlerins sur l’autoroute et sur la voix express », a-t-il menacé.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com
Tel : +224-654-79-50-63

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here