Bofossou (Macenta) : la hausse du prix d’inscription oblige  certains élèves à abandonner les études

Située dans la préfecture de Macenta en région forestière, les élèves des établissements d’enseignement secondaire dans la sous-préfecture de Boffosou sont traumatisés par la hausse aiguë de l’association des parents d’élèves et amis de l’école (l’APEAE).

Selon nos sources crédibles de la localité,  suite à cette flambée du prix de l’APEAE, qui est passé de 50.000fg à 100.000fg certains parents d’élèves issue de la classe moyenne  n’arrivent pas à supporter ce coup,  conséquences la démission des élèves  dans les établissements.

<< Mon jeune frère qui fait la 7eme année  au collège de Bofossou a  payé 100.000fg comme APEAE, donc c’est une situation que moi même je déplore étant l’un des victimes. il y a également d’autres victimes dans la localité mais par crainte les gens refuge de dénoncer dans les médias. Par exemple un père de famille qui a trois enfants à l’école , il faut obligatoirement payé 300.000fg  pour le maintien de tes enfants classe. C’est un coup dure pour les citoyens de la localité . Alors à cause du manque de moyen des  parents d’élèves  leurs enfants démissionne  indépendamment de  leur volonté >>, regrette Étienne Guilavogui.

Joint au téléphone, le chargé de communication  du ministère de l’éducation, Mamady Sidiki Camara, a rassuré que toutes  les dispositions seront prises par le département pour faire  toute la lumière.

Zeze Enema Guilavogui pour Aminata.com

tel: 224 622 34 45 42

zezeguilavogui661@gmail.com