A LA UNE

Actualité guinéenne : Résumé de la journée du lundi 12 septembre 2022

Le Premier Ministre Dr Bernard Goumou a poursuivi sa tournée dans les départements ministériels.
Au compte de ce lundi, le ministère des mines et de la géologie a été la première étape. Au cours des échanges, les questions relatives à la promotion du contenu local, l’accroissement des recettes minières avec l’introduction du prix de référence de la Bauxite, l’assainissement du cadastre minier, la relance de la recherche géologique pour une meilleure connaissance des ressources, la redynamisation de l’administration avec l’opérationnalisation des directions préfectorales et régionales ont été abordées.

Au Ministère de l’hydraulique et des hydrocarbures, tous les dossiers prioritaires ont été passés en revue par le Premier ministre.
Il s’est ensuite rendu au ministère des Infrastructures et des transports, où il a passé un message clair et formel “Il faut changer de politique. Faire peau neuve. Nous n’allons plus refaire les mêmes routes, chaque année… Des actions mesurables sont à planifier de façon structurée”.

Au Secrétariat Général du Gouvernement, contrairement aux autres départements, la réunion de travail a été élargie à l’ensemble des cadres et le Premier ministre Dr Bernard Goumou a invité au travail d’équipe et au respect de la hiérarchie dans l’administration publique.

Dans une décision rendue publique dans la soirée de ce lundi, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a suspendu le Directeur Général adjoint du Groupe Evasion N’Faly Guilavogui pour diffusion « d’un extrait au contenu partisan…de la coordination de la jeunesse Konia » pour une durée de dix jours (du 13 au 23 septembre 2022 inclusivement). Il lui ai interdit de prendre part à toutes les émissions radiotelevisées pendant cette période.

A LIRE =>  Massacres du 28 septembre 2009: voici la liste des magistrats qui seront formés pour conduire le procès

Le ministre de la jeunesse et des sports, a présidé ce lundi, l’ouverture du cadre d’échanges entre son ministère et les responsables des structures de jeunesse sur le processus de mise en place du conseil national de la jeunesse de Guinée (CNJ-G). Cet organe consultatif du ministère de la Jeunesse tirant son fondement, entre autres, de la Charte africaine de la Jeunesse et de la politique nationale de la Jeunesse pourrait enfin voir jour en 2022. Lansana Béa Diallo a, durant cette rencontre, fait savoir aux jeunes que cette activité est une opportunité qu’il faut absolument saisir. Pour rappel, le processus de mise en place de cet organe a été entamé en 2007 et s’est toujours heurté à des blocus.

L’affaire opposant la société portuaire Alport et les autorités de la transition a connu un nouveau rebondissement. Cet après-midi, le Directeur général de l’entreprise, Mustapha Levent Adali aurait été vidé de son bureau. Ces événement interviennent après l’interruption momentanée de ses activités la semaine dernière. A noter que les autorités guinéennes exigent à la société Alport, filiale de la société turque Albayrak d’œuvrer pour le retour rapide de l’ancien président Alpha Condé en Guinée.

Dans un communiqué publié sur la page Facebook du ministère de la Justice, le ministre Charles Wright fait injonction aux procureurs généraux de la Cour d’appel de Conakry d’engager des poursuites judiciaires contre 17 conseillers communaux. Il leur est reproché des faits de « mauvaise gestion et de détournement ». Il s’agit des conseillers communaux de Kérouané, Damaro, Dinguiraye, Noléma et Dogomet (dans Dabola), Guéckedou, Kouroussa, Fadousaba (dans Kouroussa), Dalaba, Garambè, Mali, Kalan (dans Labé), Wonkifon et Manéah (Coyah), Wassou (Dubréka) et Allasoyah et Benty (dans Forécariah).

A LIRE =>  Royaume-Uni: la reine Elizabeth II est morte à l'âge de 96 ans

Placé sous le thème « le management dans l’administration publique », le ministère en charge de la fonction publique, a démarré ce lundi 12 décembre à Conakry, un atelier de formation de deux jours, à l’intention des conseillers des ministres de la République. Au nombre des thématiques abordées, figure le management dans l’administration publique guinéenne.

En détention à la maison Centrale de Conakry depuis plusieurs semaines, Ibrahima Diallo, responsable du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a été admis ce lundi à l’Hôpital National Ignace Deen souffrant de problèmes respiratoire. Selon son avocat Me Salifou Béavogui, il lui aurait été exigé de payer ses frais médicaux.

Cheick Alioune

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »