Siguiri : un taxi-motard fusillé par des inconnus

L’insécurité  bat son plein dans la préfecture  de Siguiri. Dans la nuit du mercredi 14  à jeudi 15 mars 2018, un taxi-motard a été  fusillé  par des inconnus au quartier  Hèrèmakônon secteur  Limanaya sur la route de sounsounkôrôbôgô. 

La victime  du nom de Fankada Camara est originaire  de Soumarakôba,  résident à  Siguiri ville au quartier  Siguiri kôrô2, âgé de 28 ans. Il est fils de Sekou et de Fatouma  Camara.

Selon le Secrétaire  général des motos taxi,  c’est hier que le jeune Fankada a revendu son ancienne moto marque Sannli pour acheter  une nouvelle  moto de marque TVS à 16heures. Après  avoir acheté la nouvelle,  il s’est rendu au bureau  pour donner les renseignements  de la moto  et il a continué  sa course,  il portait  le numéro  10787.

Après le constat  fait par la police,  le médecin Gendarme Abdoulaye Bachir Condé  en service à  l’hôpital préfectoral  de Siguiri  a indiqué  que la victime  a été  tiré  sur sa poitrine gauche directement  au niveau  du cœur,  il n’avait aucune  chance de s’en sortir.

En plus, les malfrats  l’ont tiré avec une arme automatique  de pointe. Le corps  a été retrouvé à une zone très  isolée , si ce n’est  pas l’appel  d’une connaissance  intime  aucune personne ne peut  oser suivre un inconnu  surtout  à des heures tardives.

Il est à signaler que les conducteurs de taxi-motos dans la ville de Siguiri sont dans l’insécurité, car c’est le quatrième cas enregistré depuis le début de l’année 2018.

Jusqu’à  présent,  aucun résultat des enquêtes  engagées n’a été  obtenu. Cette pratique inquiète  beaucoup  la population  de Siguiri  et surtout  les parents  de ceux qui  pratiquent  ce métier.

Mamadou Hawa Keita correspondant régional d’Aminata.com