A LA UNEPolitique

Actualité guinéenne, résumé de la journée du Jeudi,  10 mars 2022 :

Le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya s’est entretenu avec les opérateurs économiques, ce jeudi, 10 Mars  2022, de 16h 10mn à17h. Au centre des débats, les causes de la flambée prix des denrées de première nécessité et les solutions envisageables pour alléger le panier de la ménagère.
Dans son discours, le chef de l’Etat a commencé par dénoncer la volonté manifeste de certains opérateurs à donner plus d’ampleur au phénomène.
Au siège national du RPG Arc-en-ciel, l’ancien parti au pouvoir, un accrochage est survenus entre militants rivaux (Pro et anti Kassory). Tout allait bien avant l’annonce de Ibrahima Kassory Fofana, l’ancien Premier ministre pour son discours par la directrice de la communication Domany Doré. Soudain, un groupe de jeunes a fait irruption sur le podium et a réussi à perturber toute la cérémonie.
A N’Zérékoré, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et le grand banditisme, les forces de sécurité ont procédé à la saisie  de plusieurs fusils à fabrication artisanale. Il s’agît entre autres des fusils de calibre 12, des munitions d’armes de guerre et un fusil de marque SKS.  Ces armes et leurs munitions ont été saisies dans un coffre-fort, au grand marché de N’zérékoré.
L’audition des anciens ministres se poursuit à la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief). Selon un document qui a circulé sur les réseaux sociaux, ce jeudi, c’est le tour de Dr Mohamed Diané, tout puissant ministre de la Défense d’Alpha Condé d’être entendu par la chambre d’instruction. Dr Diané  est accusé des faits de corruption d’agent public et privé, détournement de deniers publics, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux et prise illégale d’intérêt.
Sauf qu’une autre information a affirmé que le document en question n’etait pas  authentique et que Dr Mohamed Diané n’en était nullement concerné. Arrivés à  la CRIEF, les avocats du concerné qui n’a pas bougé de chez lui , auraient été informés par les magistrats de cette cour spéciale, qu’ils n’en sont pas les auteurs.
Le conseil ordinaire des ministres s’est tenu, sous la présidence du chef de l’Etat, le colonel Mamadi Doumbouya. Plusieurs questions d’intérêt national, dont entre autres :
– L’accélération et la finalisation du processus, dans le cadre l’assainissement du fichier de la fonction publique ;
– L’organisation des assises nationales, à partir du 22 Mars;
– La cherté des prix sur le marché…
Ont été abordés.
Cheick Alioune !
A LIRE =>  "Toute délibération du CNT relative à la durée de la transition serait en contradiction avec la Charte de la Transition" (Par Me Mohamed Traoré)
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »