Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

De son vivant à l’époque où il militait dans l’opposition contre le régime du général Lansana Conté, Alpha Condé aurait tenu des promesses à son collègue Bâ Mamadou. Les deux se seraient tenus des engagements. Des promesses à l’air que dénonce aujourd’hui un ancien compagnon du feu président d’honneur de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Alors que des bulldozers du département de l’habitat s’activent à déguerpir violemment les populations de Kaporo Rails et de Kipé 2, Mohamed Aliou Bah, député uninominal de l’UFDG accuse Alpha Condé de trahir une promesse de Bâ Mamadou.

« Je suis profondément déçu quand ce Monsieur [Alpha Condé] était dans l’opposition avec le doyen Bâ Mamadou. Ils s’étaient dit, nous luttons aujourd’hui contre le pouvoir militaire, nous civils quiconque prendra le pouvoir aura pour objet la défense et la promotion des libertés fondamentales et la gestion humaine rationnelle de la population guinéenne« , rappelle le député de Ratoma.

« Voilà ce qui a été dit quand nous étions dans l’opposition. C’est ce qui était prévu entre eux les leaders. Ils s’étaient dits, les bidasses partant les civils devraient gérer la manière humaine beaucoup plus humaine le pouvoir en Guinée.  Malheureusement, nous vivons actuellement le net contraire, c’est-à-dire de pole opposé c’est quand on parle de l’est et de l’ouest« , ajoute M. Bah.

Parlant de destructions de maisons des populations de Kaporo Rails, il souligne que c’est une catastrophe créée par les autorités. « C’est l’une des crises humanitaires les plus catastrophiques dans la mesure où c’est une situation provoquée par le gouvernement qui se dit censé protéger la population. Donc, c’est une catastrophe volontaire voulue par le gouvernement du Pr. Alpha Condé« , regrette-t-il.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39