orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Un colonel  de l’armée fait la loi à lui tout seul sur une zone conflictuelle de Dinguiraye

 

Joint au téléphone, le président du district, Kaou Gnogou a expliqué avoir vu débarquer un véhicule lundi 16 mars avec à son bord un colonel,  ses deux hommes de main et trois sages alors l’officier supérieur l’aurait interpellé pour lui dire qu’il est natif de la zone notamment du camp d’en face et qu’il vient trouver une solution au conflit foncier posé tout en soulignant que ce sont les autorités qui mettent le feu et laissent les populations s’affronter sans rien faire ,sur ce il a demandé au responsable du district de lui tenir compagnie jusqu’aux mines, ce dernier a exigé les papiers lui autorisant une telle démarche, il a rétorqué qu’il est colonel et n’en a aucun besoin et a commencé à lister les avantages que son grade lui confère avant de reprendre la route des mines.

Moins de deux heures après, des coups de feu éclatent et dans les mines, c’est le sauve qui peut, ces tirs ont attiré l’attention des chasseurs traditionnels qui ont interdit l’usage des armes à feux dans les mines  par  crainte de la psychose qui peut y régner alors les paysans prennent la clé des champs.

Dans la cohue des femmes enceintes s’affolent et s’affalent par terre,  des mômes se perdent ainsi que des détecteurs d’or et de l’argent oublié sur le site par des commerçants.

A LIRE =>  Atelier sur l'harmonisation des régimes fiscaux de l'exploitation minière artisanale et à petite échelle dans les pays de l'Union du Fleuve Mano (l'UFM )

Mais vu que le tireur est unique , certains jeunes ont vite repris leurs esprits et pris l’assaillant au piège de leur nombre, lui arrachant son arme .

Une bonne frange voulait qu’on lui file une mémorable correction mais la sagesse l’a emporté et l’homme a été libéré sans son arme à  feu.

L’affaire a été  portée chez le maire qu’on a pu joindre son téléphone étant hors de la zone de couverture.

Des infos recueillies il y a quelques semaines encore des hommes venus du village rival ont violé un espace boisé situé à la lisière des villages en abattant les arbres alors qu’une interdiction pesait  sur les rivaux de ne pas y mettre main.Alors, les habitants de Kama avaient confisqué le bois et promis d’expliquer l’écart aux autorités.

Kama est un secteur situé sur l’une des rives du Tinkisso affluent du Niger du ressort du district de Parawol Degué à 32 km de Dinguiraye.

Ousmane K. Tounkara

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »