Louis M'Bemba Soumah, secrétaire général de l'Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG)
Louis M'Bemba Soumah, secrétaire général de l'Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG)

Le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée, Luis M’Bemba Soumah a profité au micro de notre reporter pour se défendre aux accusations d’Aboubacar Soumah d’avoir reçu une somme de 100 millions pour l’exclure au sein du SLECG.

Ancien commanditaire de la grève des enseignants, Aboubacar Soumah n’est plus membre du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée selon ses camarades syndicalistes. Pour cela, il pointe un doigt accusateur à ses camarades d’être corrompu par le gouvernement par une somme de 100 millions contre son exclusion au sein du SLECG.

Interrogé à l’occasion du congrès de la Fédération Syndicale Libre des Transporteurs et Entretien Mécanique de Guinée (FESYLITEM-GUI), jeudi 11 janvier 2018, M. Luis M’Bemba s’est défendu face à cette accusation en soulignant que les syndicalistes ont reçu leur subvention. Il rappel que les syndicats sont subventionnés comme les journalistes.

« Nous avons reçu une partie des subventions que nous allons utiliser pour aller sensibiliser les travailleurs et les informer de ce qu’on a eu dans le protocole d’accord. C’est une subvention normale. Alors, je ne vois pas comment est-ce qu’on peut dire qu’on nous a donné de l’argent », s’est-il défendu. 

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER