A LA UNENouvelles des Regions

Violences à N’zérékoré: au moins un mort, 30 blessés, 21 arrestations et des boutiques pillées

Comme on vous l’annonçait dans l’une de nos précédentes dépêches, des violents affrontements ont éclaté le 13 juin 2019 dans la commune urbaine de Nzérékoré en Guinée forestière entre forces de l’ordre assistées par des partisans du parti au pouvoir et opposants à un tripatouillage de la constitution guinéenne.

Selon nos sources, les violences se sont poursuivies jusque tard la nuit.

Joint au téléphone par notre rédaction, Ibrahima Diallo responsable des opérations du front national pour la défense de la constitution (FNDC) nous informe qu’un opposant à été tué par balle dans la nuit du jeudi 13 à ce vendredi 14 juin 2019.

« Son corps se trouve à l’hôpital de Nzérékoré. Nous avons envoyé une équipe pour l’identifier et s’occuper du corps. On a enregistré pour l’instant 30 blessés et 21 arrestations », nous a-t-il confié.

Aux dernières nouvelles, plusieurs boutiques et magasins appartenant à des supposés partisans du FNDC ont été vandalisés la nuit dernière.

Sory Sanoh préfet de la localité a instauré un couvre-feu dans la ville.

Sanoussy Bantama Sow ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique et membre du bureau politique national du RPG Arc-en-ciel et Amadou Damaro Camara président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel à l’Assemblée nationale ont tous appelé à traquer les opposants à une nouvelle constitution jusqu’à leur dernier retranchement.

A LIRE =>  Guinée: Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo du FNDC et l'artiste Djanii Alfa triomphalement accueillis à Conakry

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks